Le journal en ligne de la chaîne russe «Life» a publié le 24 mars un article affirmant que le footballeur ukrainien Roman Zozulya a été exclu de la sélection nationale avant le match «Ukraine-Croatie». L’article est écrit par Olesya Souchilkina.

Roman Zozulya

Website screenshot Life.ru

Ce journal en ligne continue de décrire le footballeur comme un « nazi» (dans nos publications précédentes, StopFake a prouvé que cette affirmation est fausse). De plus, l’auteur prétend que l’entraîneur de l’équipe, Andriy Shevchenko, n’a pas expliqué l’exclusion de Zozulya.

En réalité, les événements se sont déroulés d’une façon totalement différente. Déjà, le footballeur était dans la liste préliminaire des joueurs dans le match contre la Croatie. En plus, l’entraîneur de l’équipe nationale exprime sa solidarité et son soutien dans cette situation d’une énorme pression de la part des supporters en Espagne et de la propagande russe.

Un commentateur du magazine «Kraina» et du journal en ligne «Gazeta.ua», Irina Kozupa, a expliqué pour StopFake que Zozulya n’a pas assez d’expérience.

Website screenshot Gazeta.ua

«Les médias ont déformé l’information. Il s’agit d’un fake évident pour ceux qui s’y connaissent en football. Personne n’a pas exclu Roman de l’équipe nationale. Andrey Shevtchenko a réduit la liste de quatre joueurs et non pas uniquement Roman Zozulya. Il s’agit de Roman Malinovskiy, Artem Fedetzkiy et Sergey Krivtzov», – a expliqué Irina Kozupa.

Ainsi, l’édition russe «Life»  a menti au minimum deux fois: à propos de l’exclusion de Zozulya en raison de ses opinions prétendument «nazies», et à propos du manque d’explications de la part de l’entraîneur de l’équipe.