Des journalistes russes ont présenté les fluctuations du taux de change du dollar dans une marge de 20 kopecks, comme l’effondrement de la monnaie ukrainienne. Or 20 kopecks représente une contre-valeur de moins d’un centime d’euro.

Le journal en ligne Ukraina.ru a publié un article, affirmant que «la nationalisation de «PrivatBank» a provoqué l’effondrement du hryvna», la monnaie ukrainienne, et que «les cotations de change ont réagi immédiatement à la prise de contrôle de la banque de Kolomoisky par l’État». Néanmoins, la Banque Nationale d’Ukraine a indiqué une normalisation de la situation. Ainsi, le directeur adjoint de la Banque Nationale de l’Ukraine, Oleg Churiy a déclaré qu’une intervention de change a été mise en place le 20 décembre 2016.

propagande russe fake

Website screenshot ukraina.ru

Le journal en ligne russe Ukraina.ru a illustré sa publication par une photo d’un papier, contenant les inscriptions suivantes : «Adieu, le hryvna» et «Le hryvna à 30 $ – nous n’oublierons jamais». Cette photo est datée du février 2015, lors d’une manifestation près de la Banque Nationale.

A la date du 21 décembre, le dollar continue à baisser face au hryvna qui se renforce donc et coûte 26.42 à 26.47 hryvna.

propagande russe fake

Website screenshot de bank.gov.ua

Les centres d’étude et d’analyse ont confirmé la normalisation des cours de change au même niveau.

propagande russe fake

Website screenshot de minfin.com.ua

L’organisation non-gouvernementale «Ціна держави» a identifié les trois causes de la stabilisation de change. D’une part, la nationalisation de la «PrivatBank» ne signifie pas sa liquidation, et d’autre part, la dotation en fonds propres garantit le retour des dépôts. En fait, le change reste stable à cause de la quantité proportionnelle des exportations et des importations.