RIA Novosti a rapporté que les Ukrainiens «ont adressé une demande aux autorités de la Crimée, et leur ont demandé de fournir de l’énergie au sud du pays». Les journalistes ont cité le représentant des autorités d’occupation dans la péninsule, le chef du soi-disant «Comité d’État pour les relations ethniques », Zaur Smirnov.

En fait, il n’y aucune preuve que ces demandes existent. En plus, il s’agit de la région de Kherson au sud de l’Ukraine. Cette partie du pays n’a pas signalé de problèmes avec l’électricité, et promeut même activement l’utilisation de sources d’énergie renouvelable.

fake

Website screenshot RIA Novosti

De plus, Zaur Smirnov prétend que les «gens dans les régions frontalière de la Crimée ont souffert du blocus énergétique de la péninsule et se sont retrouvés avec des ressources limitées». Cette affirmation n’a aucune preuve, tout comme: «Les Ukrainiens continuent de garder contact avec la Crimée, en acceptant le choix des résidents de la péninsule».

REN TV, «Zvezda», Russia Today, Vzglyad, Argumenti i fakty, Pravda.ru, Vestnik Kavkaza et d’autres médias peu connus ont diffusé ce fake.

fake

Website screenshot renews.biz

En fait, des coupures d’électricité ont régulièrement lieu en Crimée occupée, les autorités  publient les horaires des coupures d’électricité planifiées.

Website screenshot focus.ua

Le sujet du gaz, de l’électricité ou la radioactivité en Ukraine sont d’ailleurs traités régulièrement par les médias russes.