Les journaux en lignes de la soi-disant «République Populaire de Donetsk» ont diffusé des articles au sujet de vols par les autorités des habitations après une évacuation par contrainte. «Les membres de SBU (Service de sécurité d’Ukraine) ont appelé les habitants d’Avdiivka à une évacuation en masse, ces citadins rapportent des cas de dépouillement de leurs habitations», lit-on sur les sites des séparatistes.

propagande russe fake

Website screenshot dan-news.info

Les sources d’information étaient présentées comme « des données du service de renseignements et des rapports de civils d’Avdiivka». Des rebelles de «Pravyi Sector» (Sector Droit) et des militaires étrangers ont été accusé d’être les auteurs de ces dépouillements.

Ce fake a été diffusé par l’agence de presse «Agence des news de Donetsk», l’agence de presse fédérale Riafan, «Russkaya vesna», times.mk.ua, dnr-online.ru, dninews.com et d’autres. Tout d’abord, l’Ukraine n’effectue pas de l’évacuation en masse par contrainte. L’état ukrainien évacue à l’arrière sur le bon vouloir des gens. Ainsi, 185 personnes ont été évacués, dont 95 enfants.

propagande russe fake

Website screenshot dsns.gov.ua

D’après les forces de l’ordre de la région de Donetsk, des cas de dépouillement de civils n’ont pas été signalés. Natalya Shiman, la porte-parole du service de la police de la région, a écrit sur sa page de Facebook : « L’essentiel, c’est que nous avons réussi à préserver l’ordre. Il n’y a pas eu de vols ni de maisons cambriolées ».

Natalya Shiman/ Facebook

De plus, les communautés sur les réseaux sociaux, consacrés à Avdiivka, n’ont pas mis en ligne de discussions sur les vols dans les maisons des habitants qui ont été évacués.