La propagande russe apprécie s’exercer sur «l’hiver affamé d’Ukraine». Récemment, par exemple, l’article, du journal en ligne de la chaîne russe Zvezda, a figuré au top du classement des publications à ce propos. Il s’agit d’un article nommé «des gens affamés volent le pain des pigeons».

propagande russe fake

Website screenshot Zvezda

Les journalistes de Zvezda citent la publication d’une femme qui prétend vivre à Odessa. Elle s’appellerait Lara Laferova, et aurait vu une femme à faible revenu manger le pain jeté aux pigeons. Lara Laferova a illustré sa publication d’une photo. Les internautes s’en sont par la suite donné à cœur joie pour parodier la publication.

D’autres médias russes ont repris ce sujet en débattant sur la possibilité d’«émeutes de la faim» et sur la nécessité d’introduire des cartes d’alimentation en Ukraine. Ainsi, RT affirme que l’Ukraine risque «une rébellion de la Faim violente» en cas d’échec de l’introduction de cartes d’alimentation.

Website screenshot RT

RT cite les déclarations d’un économiste, Oleg Pendzin, directeur exécutif de l’association «Club économique de discussions» («Экономический дискуссионный клуб»). Ce dernier aurait déclaré lors de son entretien avec le FAN, que le temps est venu pour adopter des cartes d’alimentation en Ukraine». Cette fois-ci au moins, le lien de la publication en question redirige effectivement le lecteur vers un article de cette agence.

Website screenshot RIAFAN

Pourtant, l’agence de presse FAN, dans son texte a indiqué comme source pour cette information une autre personne: Alexey Doroshenko, directeur de l’association des fournisseurs des réseaux commerciaux en Ukraine.

Nous ajoutons les photos d’Oleg Pendzin et Alexey Doroshenko pour les comparer.

En réalité, Doroshenko a suggéré d’adopter des cartes d’alimentation au cas où l’Ukraine décide d’annuler les subventions et la régulation étatique du prix sur les produits «sociaux» (les produits essentiels). Il a proposé de distribuer parmi la population pauvre des Aides basées sur un système de cartes, comme aux États-Unis, sans jamais mentionner de «Rébellion de la Faim».

Les journaux en ligne Economica Segodnya, Milknews et d’autres médias peu connus ont diffusé ce fake.

Website screenshot Economica Segodnya

Website screenshot Milknews.ru