Le journal en ligne russe Zvezda a publié un article affirmant que, prétendument, le Fonds Monétaire International (FMI) «a pris 80 % de réserves d’or de l’Ukraine pour rembouser sa dette». Les journalistes ont indiqué comme source Sergey Arbouzov, homme d’affaire de l’entourage de Viktor Yanoukovitch, ex-Premier ministre par intérim, du 28 janvier au 22 février 2014. Il se cache actuellement à Moscou. Ces déclarations ne se confirment par aucun document crédible. Selon les explications de Gleb Vishlinskiy, Directeur exécutif du Centre de stratégie économique, les réserves d’or d’Ukraine, au contraire, continuent de grandir.

propagande russe fake

Website screenshot tvzvezda.ru

Website screenshot @SergiyArbuzov

Les journalistes de Zvezda ont prétendu que FMI a saisi 75 % de réserves internationales de l’Ukraine en tant que remboursement de ses dettes. Les auteurs de cette fausse nouvelle affirment que «seulement 4 milliards des 17,2 milliards de dollars appartient à Kiev, mais ce montant ne cesse pas de baisser».

Ce fake a été diffusé par des médias russes comme Politnavigator, Novorossia, Trud.ru et des journaux en ligne ukrainiens comme Korrespondent, 2000.

Website screenshot de bank.gov.ua

En fait, les médias ont déformé les propos de Sergey Arbouzov. Il a déclaré que le FMI surveille les réserves internationales et que la quantité ne cesse de baisser.

Il faut préciser qu’à l’époque de la gouvernance de Viktor Yanoukovitch, lors de son fameux «régime sans guerre», l’Ukraine a dépensé durant 2 ans presque 18 milliards de dollars de ses réserves internationales. Ainsi, le montant au mois de mai 2011 était de 38 milliards de dollars et fin octobre 2013, ce même montant était à 20,2 milliards. C’est-à-dire, c’était la dynamique juste avant Euromaidan», dit Gleb Vishlinskiy.

Website screenshot finance.liga.net

De plus, début mai, une opération d’ajout de 1,1 milliard de dollars a été accomplie. Il s’agit du total saisi de l’ancien président de l’Ukraine Viktor Yanoukovitch sur ordre d’un tribunal. Petro Poroshenko a déclaré qu’après cette opération, le total constituera de 18,4 milliards de dollars.

En outre, l’agence internationale S&P  Global Ratings a confirmé la cote de crédit de l’Ukraine sur la monnaie nationale et étrangère au niveau B/ B- avec une projection stable. L’agence espère que «l’Ukraine assumera totalement ses obligations à court terme en 2017 (2,6 milliards de dollars) et en 2018 (3,9 milliards de dollars).»