Fake: Les Forces armées ukrainienne tirent sur une voiture de la mission spéciale de l’OSCE près de Lougansk

Les médias de la soit-disant «République Populaire de Lougansk» (LNR) ont essayé d’utiliser l’explosion d’une voiture de la mission spéciale de l’OSCE à des fins propagandistes. Ils ont écrit que les «forces gouvernementales ukrainiennes tirent sur le lieu où une voiture de l’OSCE a été détruite» et font obstacle aux enquêtes.

Website screenshot Zvezda

Vladislav Deyneko, le représentant de la soi-disant «République Populaire de Lougansk» a été le premier à diffuser cette fausse information, se contentant d’affirmer, sans apporter de preuves.

RIA Novosti, Komsomolskaya pravda, Russia Today, Vesti.ru, 5-tv.ru et d’autres medias peu connus ont ensuite repris ce propos, sans vérification.

Lors d’une conférence de presse, le 24 avril, Alexandre Hugh le premier chef adjoint de la mission spéciale de l’OSCE, n’a pas mis en cause les Forces armées ukrainennes comme étant les possibles auteurs des tirs ayant détruit une voiture de l’OSCE.

Website screenshot mil.gov.ua

Le ministère de la Défense a également réfuté ce propos. Les représentants du ministère de la Défense et du Centre commun de contrôle et de coordination du cessez-le feu ont expliqué que, au moment où s’est produit cet incident, il n’y avait pas d’affrontement dans cette zone: le régime du cessez-le-feu a été respecté. Parallèlement, le centre de presse du ministère de la Défense a indiqué que les déclarations des combattants pro-russes «sont provocatrices et fausses».

La carte interactive de la zone d’opération antiterroriste contient de l’information sur les attaques et tirs. Elle laisse à voir qu’aucune attaque n’a eu lieu près du village de Prychyb, dans la région de Lougansk, où s’est produit cet accident.

Website screenshot ukraineunderattack.org

De plus, Dmitry Tymchuk, député et coordonnateur du groupe «La Résistance  sur le front de l’information» a spécifié qu’une équipe de la chaîne pro-Kremlin Russia Today s’est rendue sur les lieux de l’incident 3 minutes après l’explosion. En outre, «les gens inconnus au volant d’une Lada «Niva» de couleur kaki, sont arrivés également très vite et ont donné des directives aux «journalistes» russes.

Website screenshot de la publication du compte @dmitry.tymchuk