Le journal en ligne russe RIA Novosti a annoncé que les autorités de la Turquie ne vont pas empecher des hommes d’affaires à travailler en Crimée occupée. De plus, l’agence de presse de la République autoproclamée «République populaire de Donetsk» «Novorossia» a déclaré que les hommes d’affaires de l’Allemagne ont l’intention de mener l’activité commerciale dans la Crimée.

Cependant, la position officielle de l’Allemagne et la Turquie relativement à la Crimée n’a pas changé. En outre, il est difficile de trouver les sites de telles sociétés.

fake l'activité commerciale Crimée

Website screenshot novorosinform.org

RIA Novosti a mentionné la société Ozel Yazdan Kaya et a fait référence à leur chef Yazdan Kaya. Le catalogue des sites des sociétés turques ne contient pas l’information à propos de cette entreprise et ses services. En même temps, le président de la Turquie Erdogan a assuré le président de l’Ukraine Porochenko lors de la réunion en automne que «la reprise du dialogue avec la Russie n’influence pas la position de la Turquie concernant la non-reconnaissance de l’annexion de la Crimée et la désapprobation de la violation des droits des Tatars de Crimée».

RIA Novosti, Vesti, ArgumentiNedeliKrym et d’autres médias moins connus ont diffusé ce fake au sujet de l’intention de mener l’activité commerciale dans la Crimée.

fake l’activité commerciale Crimée

Website screenshot de sektorelrehber.com

Le journal en ligne «Novorossia» a rapporté que les entreprises de l’Allemagne de l’industrie navale ont l’intention de fournir les équipements et technologies aux entreprises russes en Crimée». De plus, «Novorossia» a mentionné «GEA Westfalia Separator Group GMBH» et «Innovations Holding Technolog».

fake Crimée

Website screenshot gea.com

Mais, «GEA Westfalia Separator Group GMBH» ne se spécialise pas en industrie navale. L’information sur une autre société mentionnée n’est pas disponible dans la Toile. Seulement, il existe la société au nom similaire à Orlando, dans les Etats-Unis.

Ce fake a diffusé Rossiyskaya Gazeta, Spoutnik, Kerch.fm, «Krym», «Krymskiy vektor».