Le 5 mars 2017, l’agence de presse russe Pravda.ru a publié un article nommé de manière à manipuler le lecteur, soulignant «la catastrophe en Ukraine» et en se servant, pour ça, d’une publication du journal britannique «The Economist». En réalité, le journal n’a même pas publié de texte au sujet de «la situation catastrophique en Ukraine». De plus, le média n’a pas cité l’économiste norvégien Erik S. Reinert. Ce dernier est l’auteur d’un ouvrage traduit en français sous le titre « Comment les pays riches sont devenus riches. Pourquoi les pays pauvres restent pauvres » (publié en 2012 aux Éditions du Rocher).

propagande russe fake

Website screenshot Pravda.ru

Les références d’Erik S.Reinert dans The Economist ont été faites dans les articles datés entre 2007 et 2011.

De plus, Pravda.ru a indiqué que l’économiste norvégien a travaillé comme analyste pour The Economist. Mais, en vérité, il n’est ni auteur ni contributeur de l’équipe. Il est possible de trouver la liste des analystes de ce journal en ligne ici.

Une rapide recherche de la citation publiée par Pravda.ru nous a permet de constater qu’il s’agit d’une interview pour le journal ukrainien «Zerkalo Nedeli» (ZN.ua). Apparemment, les médias russes ont été trop mal à l’aise pour se référer à une source ukrainienne.

Ainsi, ZN.ua a indiqué la groupe des analystes de The Economiste, mais aucune référence n’a été faite à la participation de l’économiste norvégien Erik S. Reinert. «Les analystes de The Economist ont prédit pour l’Ukraine un taux de croissance annuel du PIB de seulement 1% et une réduction de la population à 32 millions d’habitants».

propagande russe fake

Interview pour le journal ukrainien «Zerkalo Nedeli»

En conséquence, les citations tirés de leur contexte ont déformé l’attitude positive de l’économiste norvégien envers l’Ukraine. En outre, le journal en ligne russe a inventé une «catastrophe» dont Erik S.Reinert ou The Economist n’ont jamais parlé.