Fake: Kiev se prépare à la guerre grâce à l’armée et les nationalistes

Le porte-parole de la propagande du Kremlin, Dmitriy Kisselev, a consacré une partie de son programme nommé «Vesti nedeli» à l’Ukraine.

Les manipulations, les distorsion des faits, le langage de haine et d’autres méthodes constituaient déjà le package habituel de ce présentateur à propos de l’Ukraine.

Website screenshot Vesti.ru

La rhétorique de Dmitry Kisselev reste, pour l’essentiel, inchangée: «Le seul moyen d’arranger les choses pour Porochenko est de fuir le pays, ou forcer la guerre», «il y a les préparatifs de bataillons nationalistes», «obtenant des crédits».

standardandpoors.com

Kisselev a comparé le classement économique de la Russie (BBB) avec le classement de l’Ukraine, qui selon S&P a été établi à stable «B-/B». En fait, il est incorrect de comparer deux pays avec des dimensions loins d’être semblables. Surtout en prenant en compte que l’Ukraine se trouve être victime d’une agression militaire de la Russie depuis déjà 4 ans.

Le présentateur de «Vesti» a tenté de développer ce sujet en le liant avec la dette publique de l’Etat. Dmitry Kisselev a conclus que «le seul moyen d’arranger les choses pour Porochenko est de fuir le pays, ou forcer la guerre. Il jettera la culpabilité sur la Russie».

Ensuite, Dmitry Kisselev prétends savoir qu’il existe des préparatifs pour des militaires ukrainiens ainsi que pour des «bataillons de nationalistes». Pour prouver les allégations, il diffuse la vidéo «d’un saboteur ukrainien capturé», Vassily Zhemelinskiy. Cette personne a parlé d’une absence de rotation, et de rien d’autre. Ces paroles ne prouvent guère une préparation à la guerre.

Plus tard le présentateur a affirmé que l’Ukraine «prépare son armée pour la grande guerre». Ce n’est qu’une manipulation, car il est évident que le pays agressé doit être prêt à se défendre. Et pourtant, selon l’interprétation de médias russes, c’est Kyiv qui pense à débutere une guerre totale contre la Russie.

Il convient de préciser que la déclaration de Kisselev à propos de «livraisons gratuites de l’armée américaine pour des centaines de millions de dollars» ne correspond pas à la réalité non plus. Le 2 mars, le département d’Etat américain a approuvé la vente de missiles antichars américains et de lance-roquettes Javelin à l’Ukraine pour un montant 47 millions de dollars.

Dmitry Kisselev a conclu son émission par des manipulations à propos de l’anniversaire de l’exécution de «Cent Héros Célestes» et les pensions des ukrainiens, qui selon lui, ont chuté par 3 fois depuis les événements du Maidan. Ce n’est pas vrai non plus, car le retraite minimale représente aujourd’hui 1373 hryvnia (45 euros), tandis qu’en 2013, elle équivalait à 849 hryvnia (28 euros).