Les médias pro-russes du 16 février dernier ont écrit que les représentants de la mission spéciale d’observation de l’OSCE en Ukraine auraient déclaré que le bombardement du village Zaytsevo aurait été effectué par l’armée ukrainienne.

Ces médias ont prétendu que ce constat avait été fait par Alexander Hug, le chef-adjoint de la mission spéciale d’observation de l’OSCE au cours d’une visite de la ligne de front, dans la région de Donetsk.

Ces médias ont prétendu que ce constat avait été fait par Alexander Hug, le chef-adjoint de la mission spéciale d’observation de l’OSCE au cours d’une visite de la ligne de front, dans la région de Donetsk.

« Aujourd’hui, quand je suis allé dans le village Zaytsevo, j’ai vu les conséquences des attaques menées depuis le lieu de dislocation de l’armée ukrainienne, » aurait dit Alexander Hug, selon plusieurs médias.

Cette fausse information a été reprise par MIA Nouvelle Russie, l’agence d’information Kharkov, le Printemps Russe (l’article a été retiré, mais il est restée dans la mémoire cache), les Actualités de DNR (également resté en mémoire cache après son retrait), Segodnya.ru, Gorlovka.Segodnya.

nahnews.com

Сapture d’écran nahnews.com

 mianews.ru

Сapture d’écran mianews.ru

Cette fausse information a été reprise par MIA Nouvelle Russie, l’agence d’information Kharkov, le Printemps Russe (l’article a été retiré, mais il est restée dans la mémoire cache), les Actualités de DNR (également resté en mémoire cache après son retrait), Segodnya.ru, Gorlovka.Segodnya.

Pourtant Alexander Hug n’a pas fait de déclaration semblable sur le bombardement du village Zaytsevo par l’armée ukrainienne, comme le démontrent les précisions suivantes.

Premièrement, les médias pro-russes ne mentionnent pas la source de leur information, ni le nom du journaliste, auquel  aurait parlé le chef adjoint de la mission spéciale d’observation de l’OSCE. En revanche, un journaliste de RIA Novosti mentionne bien que des bombardements par l’armée ukrainienne auraient été signalés à Alexandre Hug par des représentants de la « République populaire de Donetsk » autoproclamée. Hug lu-même n’a pas fait de commentaire à ce sujet.

Deuxièmement, Alexandre Hug ne s’est pas exprimé du tout sur les responsabilités des parties pour le bombardement à Zaytsevo durant la conférence de presse qu’il a faite à Donetsk, le 16 février.  Le chef adjoint de la mission d‘observation de l’OSCE a juste spécifié que les experts ne pouvaient pas analyser les traces des missiles pour déterminer d’où ont été mené précisément les tirs. Selon lui, le travail des observateurs OSCE a été empêché par un groupe des gens agressifs qui sont venus à Zaytsevo depuis la « République populaire de Donetsk ».

Alexandre Hug s’est exprime sur Zaytsevo à 36 minutes et 40 secondes, dans la vidéo du briefing.