Le 28 avril, les médias russes sont parus avec des titres triomphants : «Le Parlement français a appelé à supprimer les sanctions adoptées contre la Russie» (vesti.ru), «L’Assemblée Nationale française a voté une résolution appelant à la levée des sanctions» (ria.ru), « Le Parlement français a voté pour la levée des sanctions à la Russie» (izvestia.ru), « Les députés français ont soutenu la proposition du retrait des sanctions anti-russes» (tvzvezda.ru) etc. Rares sont ceux qui ont mentionné que la levée des sanctions n’as pas de mécanisme d’action directe et que la Résolution de la levée des sanctions a le caractère de recommandation.

Website screenshot vesti.ru

Website screenshot vesti.ru

Website screenshot tvzvezda.ru

Website screenshot tvzvezda.ru

Cependant, le projet de la Résolution, qui a été présenté par le député à l’Assemblée nationale de France Thierry Mariani « propose au Gouvernement à ne pas renouveler les mesures restrictives et les sanctions économiques imposées par l’Union Européenne à la Fédération de Russie».

Website screenshot assemblee-nationale.fr

Website screenshot assemblee-nationale.fr

Les médias russes n’ont d’ailleurs pas mentionné un autre fait sigificatif. Il s’agit du nombre de députés présents et qui ont voté cette Résolution. L’Assemblée compte 544 députés, mais l’analyse du vote montre que le nombre de votants étaient 101 députés. La Résolution a été adopté avec 55 voix contre 44. L’abstention était de 2 députés.

Website screenshot Twitter-а на assemblee nationale

Website screenshot Twitter-а на assemblee nationale

Il est également important de noter que l’initiateur de la Résolution est Thierry Mariani du parti Les Républicains. Thierry Mariani est l’un des leaders du lobby pro-russe en France. En 2015, Mariani a organisé le visite de députés et sénateurs en Crimée via Moscou et soutenu l’annexion russe de la péninsule.

Website screenshot euronews.com

Website screenshot euronews.com