Fake: La Police nationale annonce une forte augmentations des violations lors du deuxième tour des élections présidentielles

Le journal en ligne pro-Kremlin Ukraina.ru a récemment publié un article affirmant que la Police nationale de l’Ukraine rapporte une forte augmentation des violations lors des élections présidentielles. Ukraina.ru cite l’agence de presse «Ukrainski novini» et le conseiller de Ministre de l’Intérieur de l’Ukraine, Ivan Varchenko. Mais en réalité, la déclaration du Ministère de l’Intérieur de l’Ukraine affirme que le nombre de messages sur les violations lors du premier tour des élections est pratiquement le même que lors du second tour.

Website screenshot ukraina.ru
Website screenshot ukranews.com

Ukraina ru cite également le nom de l’agence de presse «Ukrainskie novosti», sans présenter de citations exactes qui confirment cette «nette augmentation» des violations lors des élections présidentielles. Au contraire, la citation d’Ivan Varchenko maintient que la «dynamique des violations correspond à celle du 31 mars, lors du premier tour des élections».

Website screenshot @mvs.gov.ua

La déclaration du Ministère de l’Intérieur de l’Ukraine conclut: «Pour le moment, nous avons 562 rapports sur les violations. Il y en avait 522 lors des élections du 31 mars. L’activité des citoyens en matière d’enregistrement des violations reste dans le cadre de cette dynamique. Nous avons reçu près de 2.500 rapports sur des violations lors du premier tour. Nous notons une diminution du nombre de messages à propos de photos des bulletins de vote et de démonstration des résultats par les citoyens».

Alors, on observe une tendance: les fakemakers se servent de noms de médias assez connu, leur attribuent des fausses informations et ne présentent pas de citations exactes. Leur manipulations se construisent sur l’imprécision et la confusion autours de nom de vrai média et des fausses déclarations.