Le représentant de la République Populaire de Donetsk (RPD), Edouard Bassurin, a récemment déclaré que les habitants de Gladosovo et Travnevoe, deux communes situées dans les territoires occupés, n’ont pas pu se rendre à l’église à cause de l’armée ukrainienne. Les médias russes et les sources d’information de la RPD ont relayé cette information, basée uniquement sur la déclaration de Bassurin. Or, par la suite, le service de presse du quartier général de la zone d’opération antiterroriste a déclaré, à la veille de Pâques, que les habitants de certaines zone situées près de la ligne de contact peuvent bénéficier d’un régime simplifié de passage de la ligne pendant la période des fêtes.

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot donetsk.kp.ru

Ce fake a été diffusé par Ukraina.ru, «Komsomolskaya pravda», «RIA Novosti», «DNR Pravda», «Novorossia», «Dan-news.info», Times.com.ua, «Informburo», «Antifascist», «Gorlovskaya mosaika», eadaily.com et d’autres médias russes moins connus.

Website screenshot osce.org

Les rapports de la mission de surveillance spéciale de l’OSCE en Ukraine ne mentionnent rien à propos d’une limitation d’accès à certains zones. En fait, selon le rapport du 9 avril 2018, les observateurs ont visité neuf zones frontalières que le gouvernement ukrainien ne contrôle pas (comme c’est le cas pour Gladosovo et Travnevoe) et ont enregistré des mouvements de voitures et de gens dans les deux sens.

Website screenshot @ato.news

Malgré les affirmations de Bassurin, le service de presse du quartier général de la zone d’opération antiterroriste a déclaré à la veille de Pâques que les habitants de certaines zones situées en ligne de contact auront la possibilité d’utiliser le régime simplifié de passage de la ligne pendant la période des fêtes, et ce pour une période de 72 heures, à partir du 7 avril 2018 à 8 heures du matin. «Cette initiative a été mise en place pour les populations, en tenant compte de leurs besoins élémentaires pendant la période des fêtes», affirme-t-il à ce sujet.