Le journal en ligne de la propagande russe «Tsargrad» prétends que plusieurs électeurs d’Ivano-Frankivsk se sont retrouvé en danger le jour des élections. Pour le signaler, ils ont écrit, selon le même site, un signal SOS sur les bulletins de vote. La source de cette information reste anonyme et n’est pas indiquée.

Website screenshot tsargrad.tv

Que s’est-il passé en réalité? Des représentants de l’association «Chesno» («Honnêtement», en ukrainien), qui est une initiative qui observe la transparence de la vie politique et se place en observateur pour les élections, ont remarqué, une seule et unique fois, un bulletin avec une inscription SOS dessus. Ainsi, l’affirmation que «les électeurs de la ville tirent la sonnette d’alarme» est manipulatrice.

Une simple vérification de cette publication permet de conclure que pour la première fois, l’information sur ce bulletin abimé est apparue sur les réseaux sociaux.

Website screenshot chesno.org

Website screenshot nv.ua

Le mouvement civil «Chesno», qui surveille le processus électoral, a repéré ce bulletin à Ivano-Frankivsk. Cela n’était qu’un petit fait divers parmis d’autre. Le site de propagande a su faire monter en tendance un mouvement qui n’existe pas, pour discréditer le processus électoral en Ukraine.