Les propagandistes tentent d’élever une vague de panique et de mécontentement à l’aide d’un fake, en affirmant que les Ukrainiens soumis au service militaire obligatoire ne seront pas en mesure de quitter l’Ukraine après le Nouvel An. Prétendument, en Ukraine commence une septième vague de la mobilisation. Les propagandistes font croire à leurs lecteurs que l’information est fiable et prouvée par une certaine source, «Listok», du Service de sécurité ukrainien (SBU).

StopFake n’a pas réussi à trouver cette source d’information, alors que des journaux en ligne comme «Aktualno» et «Positia» ont diffusé ce fake dans la Toile.

Website screenshot Actual Today

Website screenshot Positia

Mais quoi qu’il arrive, selon la législation ukrainienne, le SBU n’a rien à voir avec l’opération de mobilisation. Le Président annonce cette opération et l’état-major de Forces armées ukrainienne procède.

Le Bureau de communication de l’état-major de Forces armées ukrainienne a expliqué à StopFake qu’il n’existe pas un tel projet pour l’année 2018, car il n’y a pas de raisons pour prendre des telles mesures.

Il convient de préciser qu’il existe un décret adopté par le Conseil des ministres de l’Ukraine, le 7 décembre 2016, toujours en vigeur. Le document ne contient aucune information à propos d’interdictions de quitter le pays. En fait, il existe même une procédure de désinscription pour les personnes qui quittent l’Ukraine pour plus de trois mois.

Remarque : ce fake est une réincarnation d’un autre fake, qui date de novembre  2015.