« Les Ukrainiens vont en Crimée», affirme le journal en ligne ukrainien «Vesti». Pourtant, des journalistes de ce journal précisent que cet été, on attend au maximum 10 à15 milliers de vacanciers. Tandis qu’avant l’annexion de la péninsule la presqu’ile accueillait près de 4 à 6 millions d’estivants. Malgré cela, des médias russes se sont empressé de diffuser l’information que «la Crimée va devenir l’une des destinations de vacances les plus populaires pour les Ukrainiens». La différence entre les nombres de vacanciers potentiel ne les a pas retenus. Ce fake a été publié par «Moskovskiy Komsomolets», RIA Novosti, «Vzglyad», la chaîne de télévision russe «Zvezda» et d’autres.

Website screenshot "Moskovskiy Komsomolets"

Website screenshot « Moskovskiy Komsomolets »

Website screenshot ria.ru

Website screenshot ria.ru

Les journalistes tirent leur conclusion au sujet des Ukrainiens qui commencent à revenir en Crimée sur la base d’entretiens avec des représentants des deux agences de voyage (russe et de Crimée) qui sont paru dans des médias. Par contre, le directeur du Centre de dévelopment du tourisme de l’Ukraine Volodymyr Tsaruk estime, dans un interview pour « Crym. Realii» (« Crimée. Réalité»), que ce seront surout les proches de ceux qui vivent en Crimée qui pensent y aller pour s’y reposer.

Website screenshot ru.krymr.com

Website screenshot ru.krymr.com

L’année dernière une enquête panukrainienne de l’Institut International de sociologie de Kiev a montré que seulement 1 % des Ukrainiens s’apprêtent à partir en vacances d’été en Crimée. Il n’existe pas de raison de penser que ces chiffres pourraient augmenter.

Website screenshot kiis.com.ua

Website screenshot kiis.com.ua