Le 14 décembre 2016, la soi-disant «République Populaire de Donetsk» a ouvert sa «représentation diplomatique» à Turin (Italie). Il est évident qu’il s’agit d’une tentative de capter l’attention.

Rappresentanza DNR a Torino

«Représentation diplomatique» de DNR à Turin

StopFake a déjà rapporté des «tentatives» d’ouverture de «consulats» en République Tchèque et en Autriche. Cependant, ce ne sont que des organisations sans but lucratif et ni aucun statut juridique.

L’ambassadeur d’Ukraine en Italie, Eugene Perelygin, a commenté sur la «représentation de la DNR» à Turin. «Pour l’heure, les «représentations de la DNR» ou autre fausse République en Italie ne sont pas enregistrées», a-t-il dit. «En fait, il s’agit d’une initiative privée de deux citoyens italiens, M.Marrone et E.Bertolazi, qui se sont auto-proclamé représentants de cette fausse République».

propagande russe fake

Website screenshot Liga.net

En outre, ce centre peut devenir une nouvelle option pour le financement de la propagande et des efforts de la déstabilisation du système démocratique italien par Moscou.

Les rumeurs sur l’ouverture ont commencé il y a déjà quelques semaines, surtout après la visite à Donetsk de Maurizio Marrone, l’adjoint du conseil régional du Piémont, en septembre 2016. A l’époque, les services secrets ukrainiens ont prédit que des provocations se préparaient et que cela se passerait très probablement dans Turin, où le parti pro-russe « Le mouvement des 5 étoiles » a obtenu la majorité à la mairie.

Il est difficile de comprendre comment le pouvoir en Italie tolère le fait qu’une «représentation» de la République auto-proclamée de Donetsk ait été ouverte, avec le soutien de néo-fascistes, dans le berceau de la résistance anti-fasciste (Resistenza). On dirait que la différence entre les mouvements d’extrême-doite et les communistes a disparu en Italie.