Les médias russes continuent d’affirmer que la Crimée occupée serait restée une destination de vacances populaire parmi les Ukrainiens. Le premier vice-premier ministre du gouvernement de Crimée, Mikhail Sheremet, a déclaré à RIA Novosti que «les postes frontaliers de Crimée ont augmenté le nombre de leurs collaborateurs en raison de l’afflux de touristes venus d’Ukraine».

Website screenshot de RIA Novosti

Website screenshot de RIA Novosti

«Précédemment, le vice-président du parlement de  Crimée, Andrey Kozenko, a indiqué qu’environ 120 000 touristes de l’Ukraine on visité la Crimée, ce qui représente environ 10 % du trafic touristique total»,  lit-on dans cet article.

Le journal en ligne russe «Ukraina.ru» a diffusé aussi un article sur le grand afflux présumé de touristes ukrainiens en Crimée. Ce texte disait: «Les touristes ukrainiens aident à atteindre le record de fréquentation en Crimée depuis 25 ans».

Website screenshot de Ukraina.ru

Website screenshot de Ukraina.ru

Les gardes-frontières ukrainiens ont cependant des données bien différentes. Ils affirment que «le nombre de personnes circulant de la partie continentale à la péninsule a augmenté avec l’arrivée de l’été. Mais cela ne signifie pas que les prévisions du gouvernement de Crimée, contrôlé par le Kremlin, ont commencé à se réaliser. Selon le porte-parole de la direction régionale des services frontaliers d’Azov et mer Noire de l’Ukraine, Maxim Soroka, le nombre d’Ukrainiens qui a choisi la Crimée comme destination de vacances a diminué, par rapport à la même période l’an dernier», dit-on dans «Krym. Realii».

Illustration du site ua.krymr.com

Illustration du site ua.krymr.com

En outre, il faut prêter attention à la différence des données présentées d’une part par les «leaders» de la Crimée et d’autre part par les experts ukrainiens. «Par exemple, selon la version du ministère russe des stations balnéaires et du tourisme de Crimée, plus de 160 000 personnes sont allés dans la République pendant les vacances de mai. Mais selon les données de l’Association de l’industrie de l’hospitalité ukrainienne, c’était seulement 35 000 personnes», lit-on dans l’article de «Krym. Realii».

L’ex-ministre des stations balnéaires et du tourisme de la Crimée, Alexander Liev se montre sarcastique à propos des statistiques diffusées par les autorités de la Crimée annexée. Il a prédit qu’«un maximum de 1,7 millions de voyageurs iront visiter la péninsule. Il suppose que 99% seront des touristes en provenance de Russie. Le nombre de vacanciers venant d’Ukraine ne dépassera que 0,6 pour cent».

 Website screenshot de  ua.krymr.com

Website screenshot de ua.krymr.com

Alexander Liev a fait la liste des raisons de la faible popularité des vacances en Crimée pour les Ukrainiens : dans l’ordre, il s’agit de l’insécurité, des problèmes de transport et un sentiment de patriotisme.

Website screenshot de koktebel.tv

Website screenshot de koktebel.tv

Illustration de «Krym. Realii»

Illustration de «Krym. Realii»