Les médias ukrainiens et russes sont revenus sur une actualité vieille de six mois concernant une éventuelle pénalisation des critiques contre le gouvernement ukrainien.

Le site web Antikor, faisant référence au journal en ligne Novoe vremya et à l’agence de presse ukrainienne  UNIAN, a annoncé que «la Rada (le parlement ukrainien) a enregistré un projet de loi n° 2225 proposée par le député Konstantin Mateïtchenko (parti Front Populaire du Premier Ministre Arseniy Yatsenuk) qui prévoit une peine maximale de trois ans d’emprisonnement contre les auteurs de critiques contre le gouvernement ukrainien.

Скриншот сайта Антикор

Capture d’écran Antikor

Скриншот сайта Новое Время

Capture d’écran Novoe vremya

Скриншот сайта УНИАН

Capture d’écran UNIAN

Cette fausse information a été également reproduite par Prestupnosti.net, FAN, Proua.com.ua, NewsFront et d’autres.

z2

Capture d’écran Prestupnosti.net

Сриншот сайта ФАН

Capture d’écran FAN

z4

Capture d’écran Proua.com.ua

Скриншот сайта NewsFront

Capture d’écran NewsFront

En réalité, ce projet de loi est apparu le 1 mars 2015. Déjà le 2 mars , après une vive critique venue de la part de la société civile ukrainienne, le député Mateïtchenko a retiré son projet. Presque tous les médias ukrainiens ont écrit à ce sujet à l’époque.

Le député a indiqué que le projet de loi n’avait pas pour but de sanctionner pour la critique du gouvernement, mais pour l’atteinte aux symboles de l’État.