Les médias russes consacrent de nombreux articles à une résurgence de la rougeole en Ukraine. Ils présentent la maladie comme «une épidémie», tandis que le Ministère de la santé ukrainienne ne parle que d’une résurgence. StopFake a étudié les fakes les plus populaires à ce sujet inventés par les propagandistes.

propagande russe fake

Website screenshot rian.com.ua

propagande russe fake

Website screenshot obozrevatel.com

Il convient de préciser que ce sont surtout des médias ukrainiens qui ont beaucoup oeuvré  pour présenter la résurgence de la rougeole en Ukraine comme une épidémie. Les journalistes n’ont changé leurs rhétorique qu’après les explications du Ministère de la santé de l’Ukraine qui mène une campagne active de vaccination, justement pour prévenir l’épidémie.

Le fake à propos de la soi-disant «épidémie» a été diffusé par les journaux en ligne ukrainiens comme «Segodnya», «RIA Novosti Ukraina», «UNIAN», 112 channel, Ukrinform, Obozrevatel, Glavred, dsnews.ua, lviv.vgorode.ua, od-news.com et d’autres médias peu connus.

Website screenshot zakon3.rada.gov.ua

Website screenshot phc.org.ua

Selon les instructions sur la surveillance épidémiologique de la rougeole, approuvé par le Ministère de la santé de l’Ukraine, un nombre 10 malades pour 100,000 habitants est l’indicateur de la forte prévalence de la rougeole. Actuellement, la maladie touche 7,94 personnes pour 100,000 habitants (d’après le Centre de la santé publique du Ministère de la santé de l’Ukraine). Les représentants du Centre soulignent que «l’épidémie est une propagation massive de maladies contagieuses parmi la population concernée dans un laps de temps relativement court. En outre, cette résurgence de la rougeole a été prévue par les differents institutions, comme le Centre de suivi et de surveillance de maladies en Ukraine en 2016. Cette hausse des taux de morbidité de la rougeole a été provoqué par un faible taux de vaccination des enfants et en raison du cycle de cette maladie ».

Website screenshot rt.com

Website screenshot vesti.ru

Les médias russes ont accordé beaucoup d’attention à la soi-disant «épidémie» de  rougeole. Ainsi, RT.com a prétendu que «l’Ukraine ne réussit pas à arrêter la transmission de la rougeole». A la fin de l’article on trouve la citation d’un homéopathe affirmant que la vaccination contre la rougeole peut provoquer l’autisme. Cette affirmation a été réfutée par les études spécialisées il y a déjà longtemps. En outre, la source indiquée par les journalistes de RT.com est, comme souvent, pseudo-scientifique.

Il faut préciser que les propagandistes ont tenté de souligner à de nombreuses reprises qu’il s’agit d’une rougeole «ukrainienne».

Ce fake a été diffusé par les médias russes comme Vesti.ru, «Antifashist», from-ua.com et «Svobodnaya pressa».

Website screenshot ukraina.ru

Les médias ont tenté de mener une campagne d’information contre la Ministre de la santé de l’Ukraine Ouliana Suprun qui est très impliquée dans la reforme médicale. Le journal en ligne ukraina.ru l’a surnommé «ministre de la rougeole» en l’accusant de ne pas trouver les medicaments contre la maladie.

En réalité, les médicaments qui permettent à stopper la rougeole n’existent pas, même dans les pays dévéloppés. Il n’y a qu’une prévention : c’est la vaccination. Cette information est disponible dans toutes les publications spécialisées.