La  chaîne de télévision «Rossiya 1» a préparé un reportage à l’occasion de la Fête de l’Indépendance de l’Ukraine. Le niveau de disparité de l’information et de substitution des concepts dans ce reportage est surprenant. Peut-être était-ce un «cadeau» en l’honneur de l’Ukraine. En particulier, les véhicules militaires dans le défilé des troupes ont été présentées comme un «héritage de l’URSS». Le Président de l’Ukraine, Petro Poroshenko, en aurait raconté les «mythes». Une remarque sur « l’époque de Staline » quand « tout ce qui était lié à l’Ukraine était très important» fais supposer que pour les commentateurs russes «l’importance» s’est manifestée dans le Holodomor, en Ukraine, de 1932 à 1933, organisé par Moscou, la répression des intellectuels et les mis à mort de la culture nationale.

Website screenshot vesti.ru

Website screenshot vesti.ru

Le présentateur du programme «Vesti» s’est étonné qu’un défilé militaire soit organisé en honneur de la Fête de l’Indépendance de l’Ukraine. Il s’est demandé :  «Pourquoi montrent-ils leur armée? Est-ce que Kiev a été en guerre contre quelqu’un pour obtenir son indépendance?» Effectivement, difficile de se rappeler des opérations militaires sur le territoire des régions de Donetsk et de Lougansk qui se passent en ce moment-même. Encore plus difficile sans doutes de se rappeler de nom de l’agresseur.

En outre, le présentateur a affirmé que «quasiment tous les véhicules militaires datent de l’URSS, mais ont été rénovés». Ce n’est pas tout à fait vrai. Tout d’abord, la plupart des véhicules sont élaborés en Ukraine, et seulement quelques-uns sont des versions modifiés de moyens de transport militaire soviétiques.

Website screenshot depo.ua

Website screenshot depo.ua

Website screenshot de korrespondent.net

Website screenshot de korrespondent.net

Après cela, le présentateur de «Vesti» a énuméré les véhicules militaires et a déclaré  «Kiev a reçu 130 Hummers usé. Washington a fait la charité». Les médias russes ont déjà longtemps affirmé que les États-Unis ont livré à l’Ukraine de «deuxième classe». Le ministère de la Défense de l’Ukraine a nié cette information. En outre, ces Hummers sont équipés de lance-roquettes, de mitrailleuses et des missiles anti-chars spéciaux, dont le pays de fabrication est l’Ukraine.

Website screenshot de gazeta.ua

Website screenshot de gazeta.ua

Le présentateur de «Vesti» n’a pas oublié de mentionner que l’armée ukrainienne a créé une nouvelle tenue militaire. «Cependant, un chef militaire a gâté toute impression de la nouvelle image de l’armée. Il était à la gauche de la tête de l’État et portait l’uniforme de style ancien avec des grandes étoiles sur ses épaulettes». Mais le programme «Vesti» a oublié de préciser que ce jour-là, on a présenté seulement les modèles de nouvelle tenue militaire. «Le ministère de la Défense envisage d’approuver la version finale en Juillet 2017». De plus, il s’agit d’une tenue militaire, et le général qui a «gâté toute impression» est le chef du Service de sécurité ukrainien Vasyl Hrytsak.

Website screenshot de pravda.com.ua

Website screenshot de pravda.com.ua

En se moquant du Président de l’Ukraine, Petro Poroshenko, le présentateur russe a affirmé qu’il a oublié de se rappeler dans un discours festif de la dette publique de l’Ukraine. Il s’agit de 65 milliards de dollars. Il serait pertinent, si le président russe Vladimir Poutine, dans un élan d’honnêteté, rappelait la dette extérieure de la Fédération de Russie:  521,5 milliards de dollars le 1er Juillet 2016.

Website screenshot president.gov.ua

Website screenshot president.gov.ua

Website screenshot de cbr.ru

Website screenshot de cbr.ru

En fait, les journalistes de «Vesti» ont mentionné des phrases qu’on n’arrive pas a trouver dans le discours officiel de la déclaration ou sur les vidéos. Il s’agit de «la plus forte mortalité en Europe qui est en Ukraine». En réalité, le taux de mortalité en Ukraine et en Russie est sur le même niveau, ainsi qu’en Bulgarie, en Estonie, en Lettonie, et en Serbie.

Website screenshot de mapsoftheworld.com

Website screenshot de mapsoftheworld.com

«Vesti» a décrit la réception présidentielle à l’occasion de la Fête de l’Indépendance de l’Ukraine. Cette réception a eu lieu dans la Réserve nationale «Sophia Kievskaya». «Sophia Kievskaya est le lieu de l’enterrement de princes et métropolites, y compris de prince Yaroslav le Sage et Vladimir Monomaque. Ainsi, l’élite de Kiev a violé leur sépulture», – dit le présentateur. Il convient de rappeler qu’à l’époque de l’Union soviétique a été construite une nécropole, près du mur du Kremlin. Les tombes de plus d’une centaine de dirigeants soviétiques s’y trouvent. Le mausolée de la Place Rouge avec le corps embaumé de Lénine abrite toujours la dépouille du « père de la révolution bolchevique », exposée depuis sa mort, le 21 janvier 1924. Suivant la logique de «Rossiya 1», l’élite russe violent de sépulture régulièrement et depuis longtemps.

Website screenshot de  wikipedia.org

Website screenshot de wikipedia.org