Le service européen EuvsDisinfo analyse l’image de l’Europe donnée par les télévisions russes

Durant 3 ans et demi, l’organisation non-gouvernementale ukrainienne UCMC (Ukraine Crisis Media Center) a analysé les bulletins d’information ou les émissions d’actualité les plus populaires de la télévision russe. Selon les résultats de cette étude, les pays européens y occupent une place centrale. L’étude s’est concentrée sur les chaînes Channel One, NTV et Russie-1. Puis les données ont été filtrées par un algorithme qui les a divisé entre données à connotation positive ou négative. Et les résultats montrent que la télévision russe décrit l’Europe comme un lieu en déclin, où règne l’insécurité, qui souffre de protestations permanentes, du terrorisme et d’une crise de réfugiés.

L’étude précise que l’Europe est souvent présentée comme un tout, mais certains pays attirent particulièrement l’attention de la télévision russe. La France est le pays qui attire le plus l’attention de ces émissions, avec 17% de la couverture négative. L’Allemagne et la Grande-Bretagne arrivent ensuite, dans cet ordre, avec 12% et 10% respectivement.

Il convient de préciser qu’il existe des sujets que les présentateurs de la télévision russe traitent sans cesse. La moitié du temps consacrée aux attaques contre l’UE fait référence à l’«horrible quotidien» et la «déchéance morale» du continent. Mais il est aussi très souvent question des protestations, des grèves, du terrorisme, des réfugiées et des sanctions contre la Russie. Le centre d’excellence de l’Otan StraCom COE, situé dans les Pays Baltes, a fait des constats analogues à propos de la couverture des pays scandinaves. Les réfugiées et les migrants sont présentés comme un facteur d’instabilité.

Certes, la télévision russe s’inspire des réalités de l’Europe actuelle. Mais ce sont la vision et l’angle qui sont les plus significatifs. La plupart de reportages et analyses ont l’apparence de l’objectivité. Mais en réalité, neuf fois sur dix, ils adoptent un point de vue négatif.

En outre, il existe des sujets spécifiques pour chaque pays en plus des sujets communs. Et la France est particulièrement montrée comme un pays bouleversé sans cesse par des attaques terroristes, des protestations massives ou simplement comme un lieu dangereux.

Source: EuvsDisinfo