Les médias russes ont affirmé qu’une députée ukrainienne, Irina Friz, a joué auparavant dans des films pour adultes. Cette information provient en premier lieu d’un article d’un journal en ligne polonais peu connu. La preuve fournie est une illustration de mauvaise qualité avec une femme en lingerie dans une posture provocatrice. Cette inconnue ressemble à Irina Friz. Cette publication à eu lieu à la veille du sommet de l’OTAN à Varsovie, auquel cette femme – membre du Bloc Petro Poroshenko – a participé.

Le journal en ligne polonais peu connu se nomme Dziennik Polityczny. Il a publié ce fake le 6 Juillet. Cet article est intitulé «Une star du porno est la représentante de l’Ukraine lors du sommet de l’OTAN!» L’article est signé par Jan Radziunas, ce que est très probablement un pseudonyme.

«Pendant un certain temps, Irina Friz a eu un travail supplémentaire en tant qu’actrice dans des films pornos! Son ascension a commencé en 2003, grâce à son intimité avec Petro Porochenko», lit-on dans cet article.

Website screenshot dziennik-polityczny

Website screenshot dziennik-polityczny

Les médias nationaux russes ont diffusé massivement ce fake à l’issue du sommet de l’OTAN. C’etait le cas de Vesti.ru, NTV, Komsomolskaya pravda, InoTV (Russia Today), Dni.ru, EurAsia Daily, Metronews.ru, The Russian Times, Glavlist, Russkaya Vesna et d’autres.

Website screenshot ntv.ru

Website screenshot ntv.ru

Website screenshot vesti.ru

Website screenshot vesti.ru

Website screenshot kp.ru

Website screenshot kp.ru

En réalité, cette information est totalement fausse.

Le journal en ligne polonais se réfère aux médias ukrainiens, sans préciser sa source exacte. Mais c’était Dziennik Polityczny qui a écrit le premier à propos de ce sujet. En fait, l’illustration mentionnée est le seul argument en faveur de la version du journal. Cette illustration est de mauvaise qualité et elle ne permet pas d’examiner le visage de la femme en détail et de le comparer avec une photo d’Irina Friz.

Il est à noter, que Dziennik Polityczny publie régulièrement des articles anti-ukrainiens. Un certain Adam Kaminski est son rédacteur en chef. Ses pages de Twitter et Facebook utilisent l’image de quelqu’un d’autre. Il ne s’y trouve pas de photos personnelles. C’est un signe que ces comptes pouraient être faux. Il existe un detail qui démontre que le site pourait être en lien avec la propagande russe : il a été créé au printemps 2014 (d’après la première mention sur archive.org). Il y a quelque temps, StopFake a déjà débusqué sur ce média un fake sur la restitution des terres en Ukraine.

Le moteur de recherche d’image TinEye a permis de trouver une seule image très similaire à celle diffusée. La ressemblance était si forte, que le moteur de recherche l’a indiqué comme étant l’original. On peut voir une image très similaire, mais avec un renversement horizontal, en cliquant sur l’illustration. Puis, à partir de cette image, on a réussi à trouver la vidéo originale à l’aide de Google Images. Ainsi, on peut voir d’après la légende de la vidéo que le nom de l’actrice est Kate Jones. Elle est native de la République tchèque. En outre, on peut affirmer qu’elle est peu ressemblante à Irina Friz (lien 1, lien 2 – attention, le contenu est réservé aux +18).

Website screenshot pornota.xxx

Website screenshot pornota.xxx