Le média russe « canal cinq » a publié un article intitulé « à Berlin, un réfugié a poussé une fille de vingt ans sous un train ». L’article parle d’un tueur de 28 ans « en provenance d’Iran » d’après la chaîne. Il est également expliqué dans l’article que « comme tous les réfugiés, il souhaitait se rendre à Berlin pour y trouver un refuge. Il n’a pas trouvé ou dormir et a poussé la femme sur les rails ». L’article insiste ensuite sur le fait que ce « réfugié » était un « malade mental ». L’auteur ajoute que l’homme en question aurait ensuite semé la panique dans la station de métro et que les berlinois se sentiraient désormais en grand danger en raison de l’afflux de réfugiés.

Сapture d'écran « le Chaîne cinq »

Сapture d’écran « canal cinq »

 

L’article indique que le gouvernement n’a pas réagi à cet événement, et ajoute : « Tout est fait pour ne pas dire les choses principales, encore une fois, une citoyenne allemande est devenue la victime d’un autre réfugié ». Selon le journaliste russe, cet incident est pire que ce qu’il s’est passé durant la nuit du Nouvel An à Cologne car il a conduit à la mort d’une personne.

Сapture d'écran « le Chaîne cinq »

Сapture d’écran « canal cinq »

Mais les informations diffusées par cette chaînes de télévision sont en partie fausses. À commencer par le statut de l’homme en question. D’après le journal allemand Berliner Morgenpost, l’homme n’est pas un réfugié, il s’agit d’un fils d’immigrant iranien né à Hambourg. Au moment de son action, il n’avait pas de titre de séjour permanent et venait de quitter Hambourg pour Berlin. Après l’incident, l’homme a été immédiatement interné en hôpital psychiatrique.

Сapture d'écran Berliner Morgenpost

Сapture d’écran Berliner Morgenpost

Il est à noter que le fait que la chaîne russe ait falsifiée l’information n’a pas étonné les chaînes allemandes. Suite à la publication de la fausse information par la chaîne russe, le Berliner Morgenpost a publié un article pour dénoncer la falsification de l’information par le média russe et dénoncer une volonté de faire de la propagande afin d’alimenter les attitudes péjoratives envers les réfugiés. Ce second article du Berliner Morgenpost est intitulé « Meurtre dans une station de métro : la TV russe exploite l’incident dans un objectif de propagande » et donne d’autres exemples russes de manipulation

Сapture d'écran Berliner Morgenpost

Сapture d’écran Berliner Morgenpost

L’édition allemande « The Local » a également publié un article sur les fakes russes et des faits déformés dans une article de « canal cinq », disant que des articles pareils sont souvent publiés dans les médias russes pour créer une image négative des réfugiés dans la société allemande.

Скриншот на сайта The Local

Сapture d’écran The Local