Le 27 mai, les médias russes ont publié des articles qui racontent que l’Ukraine rassemble des troupes près de la ligne de démarcation avec la Crimée occupée, sans indiquer la source de cette information. Le premier média qui a diffusé ces infos sans preuves était RIA Novosti. Puis Lenta.ru, mk.ru, Gazeta.ru, TVC.ru, sobytiya.info, govoritmoskva.ru et d’autre médias ont repris cette publication.

Website screenshot RIA Novosti

Website screenshot RIA Novosti

Website screenshot mk.ru

Website screenshot mk.ru

Website screenshot Lenta.Ru

Website screenshot Lenta.Ru

Faute de confirmation, on a trouvé une seule mention à ce sujet dans un commentaire moqueur d’un représentant des autorités d’occupation de la péninsule, le Vice-Premier Ministre Rouslan Balbec, quand il a présenté analyse prétendument satirique des événements.

Website screenshot de la page de Rouslan Balbec/ Facebook

Website screenshot de la page de Rouslan Balbec/ Facebook

Dans le même temps le chef d’Etat-Major Général de la Défense de l’Ukraine Viktor Muzhenko a annoncé une augmentation de la présence militaire russe en Crimée, ainsi que la menace d’une agression russe à grande échelle. Muzhenko a déclaré cela lors d’une interview à l’agence d’information ukrainienne UNIAN.

Website screenshot UNIAN

Website screenshot UNIAN

Les habitants de la péninsule constatent aussi que les mouvements d’équipement militaire russe se renforcent. Ainsi, le militant de Crimée Alim Aydamak a posté sur la Toile une vidéo datée du 26 mai. Cette vidéo montre le déplacement d’une colonne de véhicules militaires sur la route nationale Simferopol-Feodosia.

Website screenshot de Youtube

Website screenshot de Youtube