Le compte officiel de l’Ambassade de Russie au Royaume-Uni a tweeté que «Depuis 2014, 1,7 million d’Ukrainiens (3,8 % de la population totale) ont demandé l’asile en Russie. Les Ukrainiens ne considèrent pas la Russie comme un agresseur». En fait, le Service fédéral des statistiques de la Fédération de Russie donne un chiffre totalement différent. En outre, le chiffre indiqué dans le tweet correspond au nombre total de personnes déplacées, enregistré en Ukraine.

Website @RussianEmbassy

Website screenshot gks.ru

Website screenshot gks.ru

Ainsi, l’Ambassade de Russie au Royaume-Uni a indiqué un chiffre entièrement erroné. Selon les données du Service fédéral de statistique de la Fédération de Russie, le statut de réfugié pour les années 2014-2017 a été donné à 693 personnes. Le nombre de personnes ayant obtenu le statut de «réfugié temporaire» est de 771538 ukrainiens. Cela diffère aussi des données de l’Ambassade.

StopFake a déjà réfuté des fakes pareils à propos de l’afflux de réfugiés de l’Ukraine en Russie.

Screenshot kyivpost.com

Il convient de préciser que le chiffre 1,7 million correspond au nombre de personnes déplacées, enregistré en Ukraine par suite de la guerre dans la région du Donbass et l’annexion de la Crimée.

Website screenshot dif.org.ua

Le jugement qui affirme que les Ukrainiens ne considèrent pas la Russie comme un pays-agresseur ne correspond pas non plus à la vérité. Par exemple, selon les résultats du sondage effectué par le Centre Razumkov, 71,8 % des ukrainiens considèrent la Russie comme un pays-agresseur, participant au conflit dans l’Est de l’Ukraine. Récement, le parlement ukrainien a voté une loi qui reconnaît clairement la Russie comme l’agresseur.