Les médias russes ont récemment rapporté que trois militaires de l’OTAN ont été tués dans le Donbass, le 17 mai. Pro-Kremlin NTV, Gazeta.ru, Zvezda, RIA Novosti, dan-news.info ainsi que d’autres médias peu connus ont relayé cette nouvelle, en se référant au ministère de la République Populaire de Donestk, un des gouvernements auto-proclamés, et non reconnus par le reste du monde, occupant l’est de l’Ukraine. Les représentants de ce service pro-russe affirment que des militaires ukrainiens auraient piégé des militaires étrangers dans un champ de mines.

Website screenshot Gazeta.ru

Website screenshot dan-news.info

Website screenshot de Zvezda

Website screenshot NTV

Website screenshot RIA Novosti

«Trois canadiens ont trouvé la mort, et deux américains sont blessés», affirme NTV.

Cependant, le représentant du quartier général de l’Unité intégrée, Jozef Venskovich, a expliqué a StopFake.org que cette information est fausse.

«Tout d’abord, les représentants de l’OTAN ne font pas partie des Forces conjointes. Ensuite, si c’était le cas, les représentants de leurs organisations, au moins l’ambassade, auraient posté un message officiel», – assure M.Venskovich.

L’information à propos du décès des soldats de l’OTAN est absent sur le site officiel de l’organisation internationale. Le rapport quotidien du quartier général des Forces conjointes sur la situation en zone de guerre du 17 mai ne contient pas non plus de données pareilles.