Des médias russes et pro-russes, par exemple Ukraina.ru, Kremlin Press, Politikus.ru, NK.org.ua, ont publié un article sous le titre «Les révoltes alimentaires: en Ukraine, un supermarché et un restaurant ont été envahi par des voleurs de nourriture». L’article était illustré d’une photo de tomates sur les rayons d’un supermarché.

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot kremlinpress.com

Website screenshot kremlinpress.com

Website screenshot politikus.ru

Website screenshot politikus.ru

Website screenshot nk.org.ua

Website screenshot nk.org.ua

Selon les médias russes, un groupe anonyme a occupé un magasin «Virtus» dans la ville de Chernomorsk (la région d’Odessa) juste dans «le but de manger». Les journalistes ont tiré cette conséquence d’après le rapport de police constatant que «les braqueurs n’étaient pas intéressés par les profits du magasin». Lors de la préparation de l’assaut (de la police – ed.) ils auraient uniquement dévoré la nourriture».

Ukraina.ru a indiqué comme leur source un journal en ligne d’Odessa «Timer». Mais cette source ne dit rien sur ces gens qui sont entrés dans le supermarché spécialement pour manger.

Le journal en ligne d’Odessa «Service d’information ukrainien» a indiqué que ‘«un conflit judiciaire entre deux hommes d’affaires à cause du placement de «Virtus» a provoqué cet incident».

La représentante officielle de la police d’Odessa Anastasia Yakubenko a donné le commentaire suivant: «Le propriétaire précédent de «Virtus» et le nouveau possédant du lieu n’ont pas pu se mettre d’accord sur leurs obligations».

Ainsi, les médias propagandistes ont inventé les «révoltes alimentaires» et ont déformé les faits.