Le 30 août 2016, les médias propagandistes ont diffusé une information concernant une déclaration de François Hollande, qui regretterait la mise en place des sanctions contre la Russie. «RIA Novosti» a été l’un des premiers a publier un article intitulé : «Hollande regrette les sanctions contre la Russie».

Website screenshot RIA Novosti

Website screenshot RIA Novosti

Cette «actualité» a été créée à partir d’une citation du discours du président: «Les effets de la crise ukrainienne se font sentir sur les relations entre la Russie et les États membres de
l’Europe, cette situation est à mes yeux éminemment dommageable, car elle est, d’abord d’un coût élevé pour les uns comme pour les autres, pour tous les acteurs, entrave de nombreux projets économiques en raison des sanctions, et donc nous avons tous intérêt à sortir le plus rapidement possible et le mieux possible de cette situation 
». La vidéo est sur le site officiel du président.

En effet, ce jour-là, le 30 août, François Hollande a prononcé un discours d’ouverture à l’occasion de la Semaine des Ambassadeurs à Paris. Photos, la vidéo du discours et le texte du discours sont disponible sur son site officiel (citation à partir de 15:37 à 16:05).

Website screenshot du site officiel de François Hollande

Website screenshot du site officiel de François Hollande

La traduction par RIA Novosti correspond à l’original, mais le commentaire est manipulateur, ce qui permet de déformer le contexte et l’information. En fait, le président français a constaté que les relations entre la Russie et les États membres de l’Europe se sont dégradées. Il ne regret que cette degradation et n’appelle pas à lever les sanctions à tout prix, car la Russie n’a pas éliminé les raisons qui ont conduit à leur introduction. Les sanctions sont le résultat de l’annexion illégale de la Crimée et de l’agression militaire dans le Donbass.

L’agence de presse TASS était la première a publier un article sur ce sujet. Leur publication est intitulé «Hollande: l’Europe est intéressé dans la levée rapide du régime de sanctions avec la Russie». Le texte ne contient pas d’un mot sur les «regrets» prétendus d’Hollande.

Website screenshot de TASS

Website screenshot de TASS

RT, Vesti.ru, «Zvezda», «Izvestia», Politikus.ru, Gazeta.ru, PolitRussia et d’autres ont republié ce fake.