Certains médias ont déformé un rapport du Service National des Frontières de l’Ukraine à propos du retour à la propriété publique des terres près de la zone frontalière avec la Hongrie. Ainsi, le journal en ligne «Expert» a diffusé un article titré «L’Ukraine a élargi son territoire». En réalité, il était question d’un transfert à un état de propriété privée qui est située le long de la frontière. Bien entendu, la frontière même n’a pas bougé.

Ce fake a été diffusé par «Argumenti Nedeli», repeatme.ru et d’autres médias peu connus.

Website screenshot Expert

Website screenshot «Argumenti Nedeli»

Ces médias se réfèrent au service de presse du Service national des frontières de l’Ukraine et rapportent que: «L’Ukraine a fait revenir à la propriété de l’État 34 parcelles, situés le long de sa frontière avec la Hongrie».

La chaîne de télévision NTV ironise à ce propos tout en manipulant sont spectateur: «Le Service national des frontières de l’Ukraine sont fiers d’une nouvelle absurde. Ils ont retourné à la propriété de l’État une partie de leur frontière avec la Hongrie».

Website screenshot NTV

En effet, il n’y a rien d’«absurde» à ce genre de chose, car il y a eu une distribution illégale de parcelles il y a quelque temps dans cette zone frontalière. Le Service des frontières de l’Ukraine restaure légalement son contrôle. C’est le résultat de certains actes de procédures judiciaires. L’objectif du transfert des terres au domaine public de l’État est d’améliorer le contrôle de la frontière ukrainienne.

Website screenshot du Service des frontières de l’Ukraine