Un ancien député ukrainien, actuellement le chef du parti «l’Union de forces gauches» Wassyl Volga, a mis en doute l’intégrité territoriale de l’Ukraine, en prétendant que puisque les parlements ukrainiens et polonais ont reconnu le pacte de non-agression de Molotov-Ribbentrop de 1939 entre l’Allemagne nazie et l’URSS comme «hors la loi», ils ont reconnu l’Ukraine de l’Ouest comme faisant partie de la Pologne, plutôt que de l’Ukraine.

Dans une publication provocante sur sa page de Facebook, Volga prétends que cette reconnaissance permet d’affirmer que l’Ukraine de l’Ouest est un territoire tempérament occupé de la Pologne.

Screenshot facebook.com/Vasiliy.volga/

Screenshot facebook.com/Vasiliy.volga/

Le document en question a été adopté le 20 octobre 2016 sous le titre «La Déclaration de Mémoire et de Solidarité par Sejm de la république de la Pologne et du Conseil suprême d’Ukraine «Rada», en rendant hommage aux victimes de Seconde Guerre mondiale et en condamnant les agresseurs qui ont tenté de détruire l’indépendance de deux pays.

Premièrement, il ne s’agit pas d’une «reconnaissance illégale», mais de la condamnation de son approbation.

Deuxièmement, le territoire de l’Ukraine de l’Ouest a fait partie de la République de l’URSS plus tard, après les «élections» du 22 Octobre 1939 et l’approbation de la loi par le Soviet Suprême le 1 novembre.

Screenshot rada.gov.ua

Screenshot rada.gov.ua

Les réflexions de l’ancien député ukrainien ont provoqué l’apparition de fakes à ce propos. Ukraina.ru, «Antifachiste», TT-info et les réseaux sociaux ont répris cette «nouvelle».

Screenshot ukraina.ru

Screenshot ukraina.ru

Screenshot antifashist.com

Screenshot antifashist.com