Le journal en ligne russe «Ukraina.ru» a publié un article dont le titre affirme que l’Ukraine refuse de faire des excuses pour le massacre de Volhynie, perpétré durant la seconde guerre mondiale. A l’époque, la résistance polonaise et ukrainienne s’étaient livré à une véritable guerre entre elles dans cette région ayant abouti à des massacres de civils. «Un projet de loi a été enregistré au parlement de Pologne récemment. Ce projet propose d’instituer une Journée de commémoration des victimes du génocide commis par les nationalistes ukrainiens dans les régions orientales du pays polonais», lit-on dans cet article.

Website screenshot de Ukraina.ru

Website screenshot de Ukraina.ru

Dans un même temps, l’auteur de cet article se réfère aux déclarations moins catégoriques de la vice-Premier ministre de l’intégration européenne d’Ukraine Iwanna Klympusz-Tsyntsadze dans une interview avec le journal polonais Rzeczpolita. «A présent, l’Ukraine tente de mettre de l’ordre dans son histoire difficile, en prenant en compte divers aspects, que nous découvrons à peine. L’histoire ukrainienne a été souvent falsifiée. La propagande soviétique, les historiens soviétiques étaient des fabricants mal intentionés. Les historiens modernes ont à examiner le cas de Roman Choukhevytch, par exemple. C’était un homme politique ukrainien, un membre et dirigeant de l’OUN, c’est-à-dire un commandant militaire. On prétend qu’il a été responsable des choses terribles. Mais il est aussi arrivé que des soviétiques se déguisent en uniforme de l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) pour tuer. Des cas pareils sont connus», dit-elle.

Website screenshot de Rzeczpospolita

Website screenshot de Rzeczpospolita

Certains autres médias russes sortent aussi les mots du contexte pour créer les titres trompeurs. Par exemple, «Zhournalistskaya pravda» a publié un article intitulé «Kiev ne considère pas le massacre de Volhynie comme une horreur».

Website screenshot de "Zhournalistskaya pravda"

Website screenshot de « Zhournalistskaya pravda »

«Utro.ru» a affirmé que «Kiev est prêt à réécrire l’histoire du massacre de Volhynie. On peut faire n’importe quoi la-bas».

Website screenshot "Utro.ru"

Website screenshot « Utro.ru »

«Je le répète, c’est aux historiens de restaurer les faits historiques et d’établir la vérité sur Choukhevytch. Si le pire se confirme, nous allons présenter des excuses devant nos voisins les plus proches, en possédant les chiffes en mains», dit Iwanna Klympusz-Tsyntsadze.

Website screenshot de Rzeczpospolita

Website screenshot de Rzeczpospolita

Mais un certain nombre de médias ont déjà tiré leurs conclusions. Ils ont indiqué que «le massacre de Volhynie était un génocide massif en 1943 des citoyens polonais par les nationalistes ukrainiens dans la région de Volhynie, qui faisait partie de la Pologne jusqu’à Septembre 1939».

Website screenshot de rt.com

Website screenshot de rt.com

Website screenshot RIA Novosti

Website screenshot RIA Novosti

Website screenshot Utro.ru

Website screenshot Utro.ru