Certains médias russes ont prétendu qu’une représentante de l’état ukrainien, Iryna Gerashenko a perturbé la séance du Groupe de Contact Trilatéral du 25 juillet à Minsk. Les journaux et agences russes «Moskovskiy Komsomolets», «TASS», «Gazeta.ru», «Regnum», «Zvezda» ainsi que d’autres médias moins connus se basaient sur les propos de Olga Kobzeva, la soi-disant «représentante» d’une des «Républiques» autoproclamée et chargé de l’echange de prisonniers de guerre.

Website screenshot Gazeta.ru

Website screenshot TASS

Website screenshot MK.ru

Website screenshot REGNUM

Website screenshot Zvezda

D’après une déclaration d’Olga Kobzeva, le sous-groupe humanitaire a été obligé d’ajourner momentanément le séance à cause du comportement d’Iryna Gerashenko.

«La représentante de l’Ukraine Iryna Gerashenko a été en retard d’une heure. Ensuite, elle a commencé son discours avec une rhétorique antirusse au lieu de discuter de l’ordre du jour où figuraient beaucoup de questions d’actualité, y compris la question de l’échange  de prisonniers de guerre», lit-on dans les médias locaux de Lougansk.

Website screenshot «Луганский Информационный Центр»

En outre, Kobzeva a assuré que les représentants des soi-disant «RPL» et «RPD» auraient tenté de «proposer des démarches constructives», alors que Gerashenko les aurait insultés et aurait quitté la séance.

A son tour, Iryna Geraschenko a rapporté dans une publication sur sa page Facebook que l’information est fausse. Elle a raconté qu’il y avait eu une réunion selon le format habituel.

https://ria.ru/world/20180725/1525322089.html В середу в Мінську відбулися повноцінні ,але, на жаль, безрезультатні…

Posted by Iryna Gerashchenko on Thursday, July 26, 2018

Aucune information sur des perturbations durant la réunion par Iryna Gerashchenko ne figure dans le communiqué de presse du représentant spécial de l’OSCE en Ukraine, Martin Sajdik.

Iryna Gerashenko a rapporté que M.Sajdik a démenti l’information lors de sa rencontre avec des journalistes. Certains médias russes contestent également ce qui a été dit par Olga Kobzeva. Par exemple, «RIA Novosti» a cité  M.Sajdik au sujet de la réunion et du départ précipité de la représentante de l’Ukraine: «Je ne peux pas faire de commentaires sur ce qui n’a pas eu lieu».

Website screenshot RIA Novosti

Ce n’est pas la première fois que les médias russes diffusent des fakes à propos des négociations à Minsk. StopFake a déjà dementi le fait que «le Coordinateur de l’OSCE a dû quitter une réunion à Minsk à cause des menaces de politiciens ukrainiens».