Des médias russes ont récemment rapporté un événement étrange, qui s’est passé le 16 mai 2018. Selon leur informations, le coordinateur de l’OSCE a quitté une réunion du sous-groupe de Contact Trilatéral à cause de menaces proférées par des politiciens kieviens. Ainsi, «Regnum», «Politnavigator», «dan-news.info», «Informburo», «Kharkiv» et d’autres médias moins connus citent Natalia Nikonorova, la Ministre par intérim des affaires étrangères de «RPD» («République autoproclamée de Donetsk»).

Website screenshot Regnum

Website screenshot DAN

Website screenshot Politnavigator

Website screenshot Informburo

Cependant, le représentant de l’Ukraine sur les questions politiques dans les négociations à Minsk et ancien ambassadeur de l’Ukraine aux Etats-Unis, Olexander Motsyk, a clarifié la situation pour StopFake.org, en expliquant que cette information est fausse.

«Cette histoire est entièrement fausse. Il s’agit d’une manipulation à 100%. Le modérateur a quitté la salle d’audience quand c’était fini. Aucune démarche n’a eu lieu. Cette nouvelle n’est qu’une invention et un fake. Cela tient sans doute du fait que la partie russe ne veut pas mettre en oeuvre leurs obligations des accords de Minsk,» – a dit M.Motsyk.

Le communiqué de presse du représentant spécial du président en exercice de l’OSCE en Ukraine, Martin Sajdik, n’a pas signalé de «démarche» possible de la part du coordinateur de l’organisation. «Le groupe politique de travail a continué la discussion sur les questions liées à l’implémentation de la «formule Steinmeier», des amnisties et des modalités des élections dans les régions occupés de Donetsk et de Lougansk», a uniquement déclaré Sajdik, après la fin de la réunion.