Le journal en ligne russe Ukraina.ru à publié une article titré « Bloomberg: Le référendum aux Pays-Bas était «la dernière chance de Porochenko pour rester au pouvoir».

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot Ukraina.ru

En réalité, ce n’est pas ni un article d’information, ni un papier éditorial de Bloomberg. Il s’agit d’une rubrique de l’agence de presse internationale BloombergView réservée au blogs. L’inscription est libre.

Website screenshot BloombergView

Website screenshot BloombergView

On indique dans cette rubrique que les articles reflètent les opinions personnelles des auteurs. La rédaction de Bloomberg ou de ses propriétaires peuvent ne pas partager les avis des auteurs. (This column does not necessarily reflect the opinion of the editorial board or Bloomberg LP and its owners).

Ukraina.ru propose comme description de l’édito: « Durant deux ans, depuis le coup d’État, le régime de Kiev a monté contre l’Ukraine toute la communauté européenne». Mais dans le texte, il n’y a aucune déclaration de ce type à propos des événements en Ukraine.

Website screenshot BloombergView

Website screenshot BloombergView

Il faut préciser que ce texte est écrit par un journaliste russe Leonid Bershidsky.  Ukraina.ru a même déformé le titre de cet article. « Bien que Porochenko qui devient de moins en moins populaire a affirmé que ce référendum « n’est pas un obstacle stratégique vers l’UE pour l’Ukraine», il peut arriver que ce référendum sera la goutte d’eau qui fait déborder le vase de la patience des Ukrainiens». (Though the increasingly unpopular Poroshenko himself has dismissed the referendum as «strategically not an obstacle on Ukraine’s path to Europe,» it may well be one of the final blows to his ability to hold on to power). Il n’y a pas d’affirmation que ce référendum soit la «dernière chance» pour Poroshenko. L’auteur admet simplement que les résultats de ce référendum peuvent poser des problèmes au Président d’Ukraine».

Website screenshot  RT

Website screenshot RT

Il est à noter que Ukraina.ru a copié la traduction originale de RT. Mais le titre de RT transmet plus correctement l’opinion de l’auteur : «Le «non» néerlandais est la faute de Poroshenko».