Depuis le 25 juillet 2018 les médias russes et pro-russes n’arrêtent pas de diffuser une fausse information, conçue pour déteriorer l’image des Ukrainiens, une fois de plus. Cette fois-ci il est question d’une peluche à l’effigie d’Hitler, avec laquelle, nous annoncent les propagandistes russes, «les enfants ukrainiens sont forcés de jouer».

«Un jouet appelé «Hitler le Grand Chef» est apparu sur le marché ukrainien», annoncent Ukraina.ru, Lenta.ru, Utro.ruren.tv, RIAFAN.ru, Kapital strani, Politnavigator, Svobodnaya pressa, Izvestia, Vzglyad, Pravda.ru, Tsargrad, LifeNews. Même les sites Web de Bulgarie et de l’Ouzbékistan ont repris cette «nouvelle sensationnelle»! Par exemple, Novini247.comASR.UZaniq.uz.

Website screenshot RIAFAN.ru

Website screenshot bg 247

Website screenshot Aniq

A titre d’exemple certains journaux en ligne ont utilisé deux images présentant des captures d’écran de site Web où aurait été publiée l’annonce permettant d’acheter ce fameux jouet. Une recherche Google a montré 16 résultats pour des pages qui ont repris la photo et la «nouvelle».

Les propagandistes ont été si pressés de rapporter cette «nouvelle» qu’ils ne se sont pas mis d’accord sur une version commune à propos de la source de cette information. L’analyse des publications permet de distinguer plusieurs «versions».

Certains médias ont indiqué comme source le site du journal russe Ukraina.ru. «On vend des «mignons Hitler» en Ukraine» affirme le titre, et le sous-titre complète: «On propose un Adolf Hiltler tricoté au crochet aux enfants de Lviv en tant de compagnon de jeu». Et le site Web ne propose qu’une capture d’écran floue de l’«annonce» à l’appui de son affirmation. Il ne donne aucune autre preuve de la fiabilité de l’information. Tsargrad, Utro.ru, Vzglyad, Izvestia ont joyeusement repris la nouvelle sans se donner la peine de vérifier.

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot Lenta.ru

Google indique aussi une autre source: le blog d’«une avocate ukrainienne Tetiana Montian». Il est nécessaire de préciser que cette blogueuse est connue pour sa position pro-russe et pro-Yanoukovitch, ancien président déchu, actuellement jugé en Ukraine pour cause de haute trahison.

ЯКА ЦІКАВА ІГРАШКА, ГИГИ-ГИГИ-ГИГИ! 😎Зовсім рагулі їбанулися.І ось з цими виблядками доводиться жити в одній країні :(https://www.olx.ua/obyavlenie/igrushka-myagkaya-gitler-IDB5vYt.html

Posted by Tetiana Montian on Wednesday, July 25, 2018

Il est impossible d’accéder au texte d’origine de l’annonce, comme c’est souvent le cas lors de la diffusion de fausses informations. Lenta.ru et SvobodnyaPressa indiquent que l’annonce a disparu, mais il existe une possibilité de la trouver à l’aide du cache. StopFake a vérifié l’information, et il se trouve qu’elle est fausse.

De plus, le journaliste ukrainien Vasiliy Rybnikov (Censor.net.ua) a découvert, en verifiant l’infromation de son coté, 22 pages avec 50 annonces similaires sur le site russe Avito.

Website screenshot Avito

«Mais est-ce Hitler? Pas tout à fait. Plutot une «Poupée caricaturale faite à la main sur commande». Une femme russe nommée Alexandra les tricote en grande quantité et les vend à Moscou à la station de métro Novogireevo», lit-on dans la publication de Vasiliy Rybnikov.

Il est possible d’acheter une poupée pareille sur un autre site Web russe, «Yarmarka Masterov» («Marché aux artisans»). Ici, la recherche à partir du mot «Hitler» a montré 30 résultats.

Website screenshot Yarmarka Masterov

La recherche «Hitler jouet» affiche deux annonces. Comme par hasard, les deux artisans se trouvent à Moscou. La question se pose alors: pourquoi chercher des «jouets nazis» là où ils ne sont pas, à savoir en Ukraine, alors qu’il se trouvent à portée de main en Russie?

Website screenshot Yarmarka Masterov

Website screenshot Yarmarka Masterov