Suite à l’escalade du conflit dans les régions de Donetsk et Lougansk les médias russes et pro-Kremlin ont intensifié leurs efforts dans la diffusion de fakes au sujet de tirs sur les patrouilles de la mission de l’OSCE et d’obstacles à l’activité de la mission, dont se seraient rendus coupables les Forces de Sécurité Ukrainiennes. Aucun rapport de la mission de surveillance de l’OSCE daté 21 juillet 2017 ne rapporte de telle informations, et StopFake n’a pas trouvé d’autres témoignages à ce sujet. En revanche, il est possible de trouver dans le rapport la mention d’ «une explosion d’origine indéterminée» près d’un drone lancé par la patrouille. Les représentants de l’OSCE «ont remarqué dans cette zone deux combattants de la DNR», selon le même document.

propagande russe fake

Website screenshot dnr-online.ru

propagande russe fake

Website screenshot ria.ru

Les affirmations sur l’implication de l’armée ukrainienne se trouvent dans la publication du ministère de la défense de la soi-disant «République populaire de Donetsk» (DNR). Selon cettes source, «les militaires ukrainiens ont employé des mitrailleuses lourdes dans la localité Vasilievka où s’est retrouvé la patrouille de l’OSCE». Une autre fausse information annonce la tentative de militaires ukrainies d’intercepter un drone de la patrouille et d’effectuer des tirs sur la patrouille près de Yasinovataya.

RIA Novosti, Vzglyad, Rossiyskaya gazeta, Sputnik, REN TV, Russkaya vesna, Gorlovka today, Krasnaya vesna, RIA Novosti Ukraina, DonPress et d’autres médias peu connus ont diffusé ce fake.

En fait, le rapport de la mission contient la mention de l’incident dans Vasilievka. C’était «une explosion d’origine indéterminée» à 100 ou 200 mètres au nord de la patrouille lorsque les représentants ont lancé le drone. Le vol a été immédiatement interrompu, l’appareil n’a pas été endommagé lors de l’atterrissage. Les représentants de l’OSCE ont remarqué dans cette zone deux combattants de la DNR. L’équipe de l’OSCE a informé l’officier de la Fédération de Russie du Centre conjoint du contrôle et de coordination qui était présent sur les lieux».

propagande russe fake

Website screenshot osce.org

Website screenshot @oscesmm

De plus, il convient de prouver l’existence d’obstacles causés au travail de l’OSCE. Mais le rapport ne parle que de l’interdiction d’accès au territoire de la part de la «DNR» et la «LNR», unilateralement.

StopFake a réfuté déjà, dans le passé, une information sur des tirs de la part des Forces de Sécurité Ukrainiennes sur une patrouille de la mission de l’OSCE.