L’agence de presse russe Spoutnik a diffusé un fake sur l’Ukraine et  ses régimes sans visas avec l’UE.

Website screenshot Spoutnik

Website screenshot Spoutnik

Spoutnik a récement publié un article intitulé «Les syndicats tchèques se sont exprimés contre le régime sans visas avec l’Ukraine». Cet article défend l’idée que ce régime menace le marché du travail et aurait frappé les travailleurs tchèques.

Globalement, l’article est rempli de contradictions. Par exemple, le troisième paragraphe affirme que le ministère des Affaires étrangères tchèque a déclaré que le pays soutiendrait le régime sans visas pour l’Ukraine, mais dans le paragraphe suivant, il est écrit que le représentant du Parti Communiste de République Tchèque, Leo Luzar aurait dit à l’agence Spoutnik que les syndicats sont contre cette mesure.

Website screenshot de halonoviny.cz

Website screenshot de halonoviny.cz

En fait, M Luzar n’a rien déclaré à Spoutnik. Il a publié sa déclaration dans un éditorial d’un site peu connu, Halo Noviny. En outre, le communiste Leo Luzar n’a aucun lien avec les syndicats de République Tchèque.

Website screenshot de ČMKOS

Website screenshot de ČMKOS

Il n’y a aucune déclaration concernant le régime sans visas avec l’Ukraine sur le site du plus grand syndicat de la République Tchèque, CMKOS. Il est pourtant évident que le représentant du Parti Communiste n’est pas le haut-parleur de cette organisation.

czech4

En fait, les syndicats se sont exprimés contre quelque chose de différent. Des médias tchèques et ukrainiens ont écrit des articles à ce sujet. Il s’gissait d’une controverse concernant les cartes de travail, car les syndicats avaient peur du risque de dumping du côté ukrainien.

czech5