Le site RT (anciennement connu sour le nom de Russia Today) a publié un article affirmant que les personnes déplacées du Donbass ne sont pas bienvenues dans les autres régions de l’Ukraine. Cet article est publié avec un titre incitant à la haine: «Les invités de l’Est: pourquoi les Ukrainiens ne sont pas heureux de recevoir les déplacés du Donbass». En fait, l’auteur de l’article a décidé de ne pas prêter attention aux résultats de diverses études et recherches, et au contraire, de citer des experts anonymes et des soit-disants «témoins».

propagande russe fake

Website screenshot russian.rt.com

Ce texte propose au lecteur des conclusions toutes faites. Ainsi, à la fin de l’article se trouve le résumé: «Les Ukrainiens éprouvent du ressentiment envers les personnes déplacées». Il y est dit que ces déplacés n’ont pas de possibilités de trouver un travail ou des logements. De plus, toujours selon RT, les Ukrainiens accusent ces déplacés d’avoir «infligé la guerre au pays».

Website screenshot iom.org.ua

Website screenshot iom.org.ua

Par exemple, selon l’article, «l’Ukraine n’a pas rempli sa promesse d’organiser et de financer des programmes d’assistance aux personnes déplacées lors de quatre années d’opérations militaires dans l’est du pays». En fait, cela ne correspond pas à la réalité. Par exemple, l’un des derniers programmes adoptés par l’Etat vise à créer des «logements abordables». C’est d’ailleurs le nom du programme. Il permet au déplacés d’acheter un logement en recevant 50% du prix de la part de l’Etat ou d’obtenir un crédit de 7% par an.

Website screenshot zakon2.rada.gov.ua

Selon RT, «l’Ukraine ne propose pas de programmes d’adaptation pour les personnes déplacées, et ne fournit pas d’assistance sociale aux réfugiés de l’est du pays.» C’est faux car en 2015, le Cabinet des Ministres ukrainien a approuvé un «Programme intégré d’état», facilitant l’intégration et l’adaptation sociale de personnes déplacées et leur réinstallation. De plus, il existe plusieurs programmes d’action sociale et l’une d’entre elles est nommée «Carte interactive d’aide aux personnes déplacées».