Fake photo: un garde frontière ukrainien au checkpoint «Stanitsa Louganskaya» dormant à son poste avec une bouteille d’alcool

Les médias pro-russes prétendent que les gardes frontières ukrainiens au checkpoint «Stanitsa Louganskaya» «exigent 200 gryvnas par personne et par véhicule pour passer». Ainsi, le présentateur d’une des chaînes de télévision pro-russe a rapporté le 27 décembre 2017, que selon les dires d’un retraité de Lougansk, «il existe une forme d’extorsion de la part des gardes-frontières ukrainiens». Il convient de spécifier que ce retraité ne s’exprime pas devant la caméra.

Pour appuyer ces paroles, l’émission «Vesti-express» montre une photo d’un garde-frontière endormi, avec de l’alcool sur sa table. Prétendument, la photo a été prise par ce retraité, toujours anonyme. Apparemment, ce retraité s’est servi de Photoshop ou d’un autre outil pour ajouter une bouteille et trois verres.

StopFake a vérifié cette photo à l’aide de imageedited.com, concernant la probabilité de l’édition.

Nous avons également vérifié cette photo à l’aide de la ressource izitru qui montre une forte probabilité que l’image originale ait été modifié par des programmes spéciaux. En particulier, la bouteille ne se présente pas sous le même angle que le reste des objets qu’on voit sur la photo, et elle ne jette pas d’ombre. Si on agrandit l’image, on voit bien à quel point la bouteille a été ajoutée.

Le plus important n’est même pas cette fameuse bouteille. En effet, «Stanitsa Louganskaya» est un passage piéton. Par définition, les véhicules n’y passent donc pas. Alors, les données sur la circulation des véhicules sur ce point d’entrée et de sortie, soumises à l’extorsion, ne peuvent être qu’un fake.

Le fake a été diffusé par les médias séparatistes «LNR media», Miaistok et d’autres.