Screenshot Zvezda

Screenshot Zvezda

Les médias russes «Zvezda», ren.tv, Sputnik/ Novosti, Radio Mayak, l’agence de presse «Russkiy mir» et d’autre ont diffusé ce fake.

Screenshot ren.tv

Screenshot ren.tv

L’agence de presse «Kharkov» a publié cette «nouvelle» en premier. C’était un article sous le titre « «Secteur Droit» a montré les dents de nouveau, les enfants battus cruellement pour le parlé russe».

Screenshot  "Kharkov"

Screenshot « Kharkov »

D’après «les victimes» nous apprenons qu’on les a attaqué à côté de l’entrée au supermarché. «C’était la foule de 70 personnes, ils étaient cagoulaient et ils ont crié des insultes à propos de Poutine» aurait dit Danyil agé de 12 ans. Des autres articles parlent de terrain de jeux où plusieurs disaines des activistes de Secteur Droit aurait venus nombreux pour agresser des enfants russophones ».

Le représentant de «Secteur Droit» ont dementi cette information. En particulier, Andriy Ezerskiy a expliqué à Stopfake que presque tous les membre de l’organisation ont été ce jour-là, le 14 octobre, à Kyiv, pour la fête de defenseur de l’Ukraine. Aucun média local n’a parlé de cet évenement inventé par le propagandistes russes. Le «Secteur Droit» a tenté d’apprendre les détails de la bagarre pretendu, d’interroger les témoins ou les victimes, mais on n’a pas réussi à trouver les preuves qu’un tel incident a eu lieu dans la ville.

6

A son tour, le «Secteur Droit» a publié la démentie sur les pages officielles de l’organisations dans les reseaux socieux que c’était un fake : les membres de l’organization n’ont jamais brutalisé les enfants de 11 ans pour le fait de parler russe.