C’est ainsi que les médias russes ont défini la nouvelle fête nationale d’Ukraine. Il s’agit de la «Journée des combattants volontaires ukrainiens», adoptée par la Rada (Conseil suprême d’Ukraine) lors du 14 mars. Le journal en ligne DNR24.com a rapporté que «le culte du punisseur est important pour les autorités ukrainiennes». Prétendument, il est ainsi possible de perpétuer la mémoire des héros. Sputnik, Gosnovosti et Fondsk.ru ont aussi diffusé cette information.

propagande russe fake

propagande russe fake

propagande russe fake

Website screenshot Fondsk.ru

Les médias russes et pro-russes ont manipulé les faits  et les notions. Rappelons que, 231 députés d’Ukraine ont voté pour la résolution au sujet de cette fête. La résolution a été initiée par les membres de l’association inter-fraction «Autodéfense de Maidan». Les journalistes russes les ont défini comme «les rebelles du Maidan».

Prétendument, le héros de l’Ukraine général, Sergey Kulchitsky, dont le nom a été attribué à l’un des bataillons de volontaires, a promis d’ensanglanter le Donbass. Selon les médias cités, le général l’aurait dit avant sa mort dans une interview avec «Expert Online». Pourtant, l’article en question ne cite pas son nom. L’auteur du texte a affirmé qu’il s’agissait de Kulchitsky dans une publication sur sa page Facebook, déjà après la mort de général.