La Russie doit «tendre la main» au nouveau président de l’Ukraine et «aider ce pays», aurait déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, à Sotchi, Fédération de Russie. C’est de cette manière que les grands journaux russes ont couvert la rencontre de l’homme politique américain avec le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie Sergiy Lavrov, et la président russe, Vladimir Poutine. Selon eux, le secrétaire d’État aurait appelé la Russie à prendre l’initiative pour «sortir de l’impasse et régler le problème» de l’Ukraine. Il ont également écrit que la Russie n’a jamais cherché «la destruction de ses relations avec l’Ukraine», et ainsi «les dirigeants russes insistent toujours sur un caractère particulier de relations entre les peuples de ces deux pays».

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot Tsargrad

Website screenshot TASS

Le secrétaire d’État américain est arrivé à Sotchi le 14 mai, où il a eu des entretiens avec les principaux dirigeants russes. Il est vrai que Mike Pompeo a abordé le sujet de l’Ukraine lors de sa rencontre avec Sergiy Lavrov. Mais, les médias russes ont déformé la citation du politicien et ont tiré les propos hors de leurs contexte. En fait, le secrétaire d’État a appelé la Russie à commencer le dialogue avec l’Ukraine pour résoudre les principaux problèmes liés à l’agression russe (à partir de 01:03 de la vidéo). M.Pompeo a souligné que Washington espère que Moscou parviendra à un accord avec le nouveau gouvernement ukrainien et libèrerera les marins ukrainiens capturés l’année dernière près du détroit de Kertch (à partir de 00:57 de la vidéo).

Il était aussi question d’autres désaccords au sujet de l’Ukraine. «Il y a des moments où nous avons des approches très différentes. Vous avez mentionné l’Ukraine. Nous avons des points de vue divergents sur le progrès de la question ukrainienne», lit-on la transcription de la déclaration de Pompeo lors d’un entretien avec des journalistes.