Le journal en ligne Ukraina.ru a publié un article au sujet des «citoyens de seconde zone» en définissant ainsi les populations déplacés des zones de conflit en Ukraine. L’article en question représente une compilation d’opinions et de données statistiques de différentes années. Bien qu’il y ait nouvelles recherches dans ce domaine, l’auteur préfère ne pas le remarquer.

propagande russe fake

Website screenshot Ukraina.ru

Ainsi, l’auteur de cet article cite les données statistiques d’une manière sélective. Par exemple, il reprend les paroles du directeur général de l’Organisation Internationale des Migrations, William Lacy Swing : «La plupart des familles de déplacées vivent en Ukraine avec 1400 hryvnias (environ 54 dollars) pour personne par mois. Cela est proche du seuil de pauvreté». Cette citation a été tiré d’une interview pour le journal en ligne «Apostrophe» en septembre 2016. La phrase est accompagnée d’une citation du communiqué de presse de l’Organisation Internationale des Migrations, qui parle des résultats de recherches faites en mai 2017: «21% des personnes déplacées doivent vivre avec deux dollars par jour, alors que du pain coûte maintenant environ 40 cents».

La situation avec les personnes déplacées est vraiment compliquée, mais ce serait mieux de se référer aux rapports officiels de l’Organisation Internationales des Migrations, qui sont publiés une fois par trimestre. Le dernier rapport a été rendu public en mars-avril 2017, et constate les tendances positives dans la situation des citoyens déplacés en Ukraine.

Ainsi, l’auteur du journal en ligne Ukraina.ru indique des chiffres qui ne sont pas pertinents. La compilation de ces faits et données ne permet pas de comprendre la situation réelle.