Manipulation: Un politologue ukrainien a déclaré que les élections du Parlement européen vont «déplaire» à l’Ukraine

Les résultats des élections dans les pays de l’Union européenne concernant les sièges au Parlement européen vont déplaire à l’Ukraine, lit-on dans le site russe Ukraina.ru, depuis le 15 janvier. Les propagandistes citent Eugène Magda, un politologue ukrainien et directeur de l’Institut de la politique mondiale. Selon Ukraina.ru, il aurait déclaré que la réélection des membres du Parlement de l’UE au printemps allait entraîner des conséquences politiques regrettables pour l’Ukraine, au cours d’une réunion d’information ayant eu lieu le 14 janvier, où l’expert aurait analysé les tendances de la politique mondiale pour 2019.

«Nous allons voir la recomposition de forces politiques au Parlement européen et à la Commission européenne. Je ne dirais pas que c’est une bonne nouvelle pour l’Ukraine», – lit-on dans Ukraina.ru, citant Magda.

Website screenshot Ukraina.ru

Eugène Magda a réellement participé à une conférence de presse le 14 janvier, consacrée aux tendances politiques mondiales. Le politologue ukrainien et son adjoint Nikolay Beleskov ont analysé les graves préoccupations que suscitent 2019, y compris les élections européennes et les changements des dirigeants des principales institutions européennes qui viendront ensuite.

https://www.facebook.com/Glavcom.ua/videos/2230922533870524/

Les propagandistes russes ont tenté de fabriquer un nouveau fake en utilisant des phrases sorties hors contexte. StopFake.org a reçu des commentaires d’Eugène Magda. Le politologue a dit qu’il n’était pas étonné par la démarche d’Ukraina.ru. «Cela indique que mes propos crispent les propagandistes russes», – a dit-il.

Eugène Magda a ajouté que le journal en ligne Ukraina.ru a absolument déformé ses propos en rejetant toute mention de la Russie. Selon lui, il est possible que les représentants russes continuent d’essayer d’ébranler la situation lors des élections.

Il convient de préciser qu’Ukraina.ru a omis les conclusions des experts qui estiment que « l’Ukraine n’a pas subi de changements considérables en 2018, car nous avons assuré notre indépendance en 2014. Tout était entre nos mains en 2018 et c’est à nous de décider en 2019. Il n’y a donc aucune raison de dramatiser la situation», – a souligné Magda.