La soi-disante « agence d’information » La Nouvelle Russie a publié une dépèche portant sur des fouilles réalisées par l’armée ukrainienne parmi la population locale dans la région de Luhansk.

Скриншот на сайта "Новороссия"

Capture d’écran La Nouvelle Russie

Un des combattants locaux, Igor Yashtchenko a accusé l’armée ukrainienne de fouilles et de vérifications des documents illégaux sans aucune preuve en ajoutant qu’après ces actions les habitants locaux ont déclaré des disparitions d’articles précieux dans leurs résidences.

« Les habitants locaux détectent des disparitions d’articles précieux, mais les représentants des forces de l’ordre restent impunis », – rapporte le portail « IA ».

Cette information est illustrée par la photo d’un maraudeur de l’armée russe en Tchétchénie.

Скриншот на сайта frallik.livejournal.com

Capture d’écran frallik.livejournal.com

Cette photo a été publiée sur la page d’un certain frallik, un utilisateur de LiveJournal, en 2013. L’auteur note qu’elle a été prise en 1995 dans la ville de Meskoundouk au cours de la première guerre de Tchétchénie. Elle représente un soldat de l’armée russe avec deux oies. La même photo a également été utilisée pour dans un articles sur les événements en Crimée, pour illustrer les actions des « petits bonhommes verts ».

12674540_761707623928836_2100944712_n

Capture d’écran frallik.livejournal.com

Son auteur est un photographe français de guerre, Eric Bouvet, vous pouvez la retrouver dans son portfolio dans lequel elle a été postée (mai 1995).
En outre, elle a également été utilisée sur les réseaux sociaux pour illustrer la même information dans un groupe intitulé « Premier centre opérationnel de la Nouvelle Russie ».

ch5

Capture d’écran Vkontakte