Le site Ukraina.ru, qui n’est pas ukrainien contrairement à son titre, mais un média russe (faisant partie du groupe Russia Today), a publié récemment un article au titre choc: «The Daily Telegraph: L’OTAN se prépare à la guerre contre la Russie ». L’article est composé des citations supposées provenir du journal britannique The Daily Telegraph.

Le site écrit que « Londres considère Moscou comme un ennemi, non seulement dans les séries télévisées, mais aussi dans le cadre de sa stratégie militaire ». Bien qu’Ukraina.ru fasse référence au Daily Telegraph, la source originale de l’article est en réalité la plateforme russe RBK. Elle a en effet publié un article sur le risque de guerre entre la Russie et l’OTAN, en utilisant des citations hors contexte d’un article du Daily Telegraph. Et c’est cet article que reprend Ukraina.ru.

L’article concerné raconte que des militaires britanniques sont envoyés en Jordanie pour des exercices, précisant qu’ils sont au nombre de « 1600 soldats et 300 véhicules blindés ». Ukraina.ru estime que, en fait, ces exercices servent à préparer ces troupes pour une guerre à venir entre l’OTAN et la Russie.

Captura de pantalla de Ukraina.ru

Capture d’écran Ukraina.ru

Dans le même article, Ukraina.ru évoque aussi la série télévisée « La troisième guerre mondiale : dans la salle d’opération », diffusée par la chaîne de télévision BBC 2 la semaine dernière, tandis que le Daily Telegraph ne mentionne pas du tout ce film dans son article. « La troisième guerre mondiale » est un film pseudo-documentaire ; Il raconte ce qui pourrait arriver à l’Europe si une troisième guerre mondiale éclatait et qu’une confrontation entre la Russie et l’Occident commençait. La série télévisée n’est pas liée aux exercices en Jordanie.

bbc.co.uk

Capture d’écran bbc.co.uk

L’article se termine avec une évaluation sur l’action militaire russe en Syrie. Ukraina.ru écrit que « l’armée russe le mois dernier aurait  pu affaiblir les positions des militants de Daech ». Puis le site affirme que l’intervention des forces occidentales a eu des conséquences bien pires : « le résultat principal de l’action de la coalition pro-américaine pendant 15 mois a été l’expansion du territoire sous contrôle de l’État Islamique ».

L’article sur le site de RBK contient des appréciations semblables. Il souligne lui aussi que ces exercices sont une préparation pour les Britanniques à une guerre éventuelle avec la Russie.

Captura de pantalla de RBC

Capture d’écran RBK

Toutefois, l’article original dans The Daily Telegraph ne dit rien sur le fait que l’OTAN se prépare à une guerre avec la Russie ou bien va l’attaquer. Citant une source anonyme, le journaliste du Daily Telegraph écrit que les exercices militaires «peuvent être une répétition pour le cas où, un jour, il faudrait envoyer des forces blindées britanniques en Europe de l’Est, si jamais il y avait une confrontation entre la Russie et l’OTAN ». Cependant, la même source anonyme dit que ceci est seulement une hypothèse, pas une préparation pour une guerre à venir, comme le dit Ukraina.ru.

telegraph.co.uk

Capture d’écran telegraph.co.uk

En outre, l’article du Daily Telegraph contient beaucoup plus d’informations. Il explique que les exercices en Jordanie sont une réponse aux critiques des militaires américains, préoccupés par la réduction du budget de défense au Royaume-Uni. En raison de cette critique, les Britanniques ont décidé d’effectuer des exercices. La Jordanie a été choisie comme lieu en raison du partenariat militaire entre ce pays et le Royaume-Uni.

En ce qui concerne les actions militaires russes en Syrie, The Daily Telegraph ne les mentionne pas du tout. De même, il n’évalue pas l’impact des forces de l’OTAN. De façon générale, l’action de l’armée russe en Syrie fait l’objet de multiples critiques dans la presse britannique où les Russes sont régulièrement accusés de bombarder la population civile.