Un journal en ligne russe Izvestia, se référant à l’agence de presse TASS, a publié un article affirmant que le Parlement belge examinera une résolution demandant la levée des sanctions contre la Russie.

Website screenshot Izvestia

Website screenshot Izvestia

On apprends dans ce texte que TASS a reçu cette information de la part de «l’auteur du projet de la Résolution, Aldo Carcaci». En outre, la Résolution est publiée dans le journal en ligne du Parlement belge, le 12 juillet. Mais les médias russes et ukrainiens ont tous diffusé cette information un autre jour, le 24 Juillet.

Website screenshot TASS

Website screenshot TASS

Il est intéressant de noter que les médias en question ne donnent pas le nom correct de cette résolution. Il ne s’agit pas du tout d’une résolution concernant la « levée des sanctions », mais d’une «proposition de résolution demandant au gouvernement fédéral d’intervenir auprès de l’Union européenne afin de faire lever les sanctions frappant la Russie». Tout à fait autre chose, comme on peut le voir.

belg3

Dekamer.be

Dekamer.be

Il s’agit donc d’une résolution purement consultative qui n’oblige pas à la levée des sanctions ou a une action unilatérale du gouvernement belge.

Il faut aussi prêter attention à l’auteur du projet de résolution, Aldo Carcaci. Les médias russes n’ont pas dit un mot sur le fait que ce député belge est membre du Parti populaire, qui n’a qu’un seul mandat dans la chambre basse du Parlement belge.

belg5

TASS et les autres médias parlant de cette affaire ont de plus oublié d’indiquer que ce projet doit encore être adopté par le Sénat (la chambre haute), et même si la résolution devait être adoptée, ce qui est loin d’être acquis, elle n’aura aucune conséquence directe ni au niveau de pays, ni au niveau de l’UE.

RIA Novosti, Segodnya, Gazeta.ua, Zerkalo Nedeli et d’autres médias de moindre ampleur ont diffusé ce fake.

Website screenshot Segodnya

Website screenshot Segodnya

Website screenshot RIA Novosti

Website screenshot RIA Novosti