Les médias russes ont diffusé un fake affirmant que plus de 10 millions d’Ukrainiens ont quitté le pays à cause de l’imposition de la langue ukrainienne par Kiev, et de l’alignement stratégique ukrainien, qui a pour but d’adhérer à l’OTAN. Zvezda, Izvestia, Gazeta.ru, REN.TV, Russia Today et d’autres médias peu connus citent Natalya Korolevskaya, une députée du Conseil suprême de l’Ukraine (Rada) de la partie d’opposition, ex-ministre de la politique sociale. Elle a rapporté cette «nouvelle» à l’antenne de la chaîne de télévision NewsOne.

Website screenshot Ren.TV

Website screenshot RT

Website screenshot Gazeta.ru

Website screenshot Zvezda

Website screenshot Izvestia

Ainsi, Mme Korolevskaya a fait le lien entre «l’imposition de force» de la langue ukrainienne et de le projet d’adhésion à l’OTAN mis en place par Kiev. Selon elle, cela explique le fait que des citoyens ukrainiens «quittent massivement» le territoire de leur pays.

StopFake.org a obtenu un commentaire à ce sujet de Aleksey Poznyak, chef du département d’études sur les migrations de l’Institut de démographie et de recherche sociale Mikhail Ptoukha. Selon l’expert, les faits étaient de toute évidence erronés et sans fondement. Il évalue que la quantité de gens qui ont quitté l’Ukraine se situe entre 2 et 4 millions de personnes. Ce sont de gens qui sont partis pour une longue durée ou pour un courte période. « Les raisons sont purement économiques, a dit M Poznyak. Même la guerre en tant que telle n’influence pas aussi fortement que les problèmes économiques, causés par elle. »

Aleksey Poznyak a indiqué également que le nombre de citoyens qui pourraient réellement quitter l’Ukraine pour les raisons évoquées par Korolevskaya n’est que d’environ 100 personnes. « Ce sont les anciens dirigeants de l’Ukraine qui se sont enfuis en Russie et dans d’autres pays après 2014 », a-t-il dit.

Il convient de préciser que le sondage d’opinion réalisé par le groupe sociologique «Rating», daté de septembre 2017, a montré que c’est le facteur économique qui influence le départ des Ukrainiens. Les causes principales de la situation économique difficile sont l’annexion de la Crimée et la guerre dans le Donbass, causées par la Russie.